STEVE MANDANDA : 4

Il n'a pas eu énormément d'arrêts à faire. Mais s'il a signé une sortie précieuse à la 71e, il a encaissé trois buts sur lesquels il n'a pas su être décisif. Sollicité régulièrement par sa défense pour jouer au pied, il n'a pas toujours été très inspiré.

Ligue des champions
Villas-Boas : "Malheureusement, Marseille n'a pas d'argent pour faire venir Guardiola"
27/10/2020 À 23:25
  • En bref : Impuissant.

HIROKI SAKAI : 3

Dans son couloir, il a eu moins de travail que Jordan Amavi. Et c'est peut-être le plus inquiétant. Car Phil Foden ne lui a pas fait passer un match de tout repos, loin de là. Concentré pour essayer de limiter le jeune Anglais, le Japonais s'est montré laxiste sur certaines situations. Et surtout, il n'a presque rien apporté en attaque. Vu le système choisi par l'OM, c'est quand même dommage.

  • En bref : Trop limité.

LEONARDO BALERDI : 3

C'est difficile de lui tomber dessus. Mais on a senti qu'il n'avait pas encore le niveau d’un tel choc, ce qui n'est pas illogique étant donné son parcours ces dernières années. Même s'il a connu des périodes plus convaincantes sur certaines séquences, Phil Foden l'a mis en difficulté. Son mauvais contrôle à la 35e aurait ainsi pu couter cher et il est pris de vitesse par Foden sur le deuxième but.

  • En bref : On a vu sa marge de progression.

Leonardo Balerdi avec Marseille

Crédit: Getty Images

ALVARO GONZALEZ : 5

Comme toujours, il a mis l'intensité nécessaire. Au cœur de cette défense à trois mise en place par André Villas-Boas et dans le bloc bas de l'OM, l'Espagnol a défendu avec envie et expérience à l'image de son intervention devant Sterling (31e). En revanche, certaines relances mal assurées ont fait mal à l'animation marseillaise.

  • En bref : Au moins lui a été dans le combat.

DUJE CALETA-CAR : 3

Ce n'était pas l'assurance tous risques. Pas toujours juste dans ses relances, il n'a pas été rassurant en défense. Dépassé par la vitesse adverse et souvent trop loin de ses adversaires directs, il n'a pas apporté de la sérénité à l'arrière-garde phocéenne

  • En bref : Rattrapé par ses défauts.

"Lâchez-vous, jouez, prenez des risques !"

JORDAN AMAVI : 4

Sur son côté gauche, il ne s'est pas ménagé pour tenter de contrer les percées de Raheem Sterling. Dans l'engagement, il n'y a rien à redire. Les bémols ? En seconde période, il a été un peu plus en difficulté dans son dos. Pris de vitesse à la 61e, il prend d'ailleurs un jaune avant d'être battu de la tête sur le deuxième but. Et il n'a pas pu apporter le danger en attaque.

  • En bref : Une activité et un engament à souligner. Mais sa deuxième période est moins convaincante.

VALENTIN RONGIER : 3

Que dire. Il faut évidemment parler de sa passe en retrait qui offre en cadeau l'ouverture du score à Manchester City. Le symbole d'une prestation décevante. L'ancien Nantais a souffert pour jouer vers l'avant. Placé en première période dans la zone de Sterling et De Bruyne, il a été dans le dur. Et n'a pas réussi à accélérer le jeu. Remplacé par Morgan Sanson à la 64e.

  • En bref : Il a plombé la tactique d'Andre Villas-Boas.

BOUBACAR KAMARA : 7

Pour son premier match en Ligue des champions, le jeune Marseillais a une nouvelle fois profité de l'occasion pour démontrer ses qualités. Avec ou sans le ballon, il a été à l'aise. S'il a mis la bonne intensité, sa technique et son assurance lui ont permis de se sortir régulièrement avec efficacité du pressing des Citizens.

  • En bref : Un novice en C1 ? Cela ne s'est pas vu…

MICHAEL CUISANCE : 5

Il y a eu du mieux après la pause, même si on l'a senti baissé de pied au fil des minutes. Il est intéressant avec ses déplacements. Et il a été l'un des rares Olympiens à réussir à se mettre dans le bon sens. Mais il a souvent manqué de précision et a subi l'impact du pressing des Citizens. Remplacé par Pape Gueye à la 85e.

  • En bref : La C1, ce n'est pas la L1.

FLORIAN THAUVIN : 3

Aligné devant avec Nemanja Radonjic, il n'a pas pesé comme on pouvait l'espérer. En souffrance pour se retourner, le champion du monde, régulièrement bien étouffé par la défense mancunienne, n'est pas parvenu à faire remonter le bloc marseillais. Et a joué trop bas. Il aura quand même placé une belle frappe de loin à la 54e, qui a touché le poteau. Remplacé par Dimitri Payet à la 77e

  • En bref : Dans un tel match, on en attendait beaucoup plus. Pas aidé par le dispositif marseillais, il a été mangé par la défense.

Florian Thauvin face à Manchester City

Crédit: Getty Images

NEMANJA RADONJIC : 2

André Villas-Boas avait misé sur lui à la place de Dario Benedetto. Difficile de donner raison à l'entraîneur marseillais avec cette décision. Trop souvent passif, l'ancien de Belgrade n'a pas apporté la profondeur et la vitesse qu'il devait amener. Remplacé à la 77e par Dario Benedetto, qui n'a pas eu le temps de se montrer.

  • En bref : Il avait un belle opportunité en or. Il ne l'a pas saisie.

"Villas-Boas n’a pas forcément tout raté, mais…"

Ligue des champions
L'antisèche : Le pire, c'est que l'OM n'y a jamais cru
27/10/2020 À 23:23
Ligue des champions
L'OM a pris la leçon
27/10/2020 À 21:51