Manchester United était en démonstration. Ce mercredi soir, les Red Devils ont largement battu Leipzig (5-0), dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Dans un Old Trafford à huis clos, Marcus Rashford s'est régalé, avec un triplé (76e, 78e, 90e+2), alors que les autres buts mancuniens ont été inscrits par Mason Greenwood (21e), pour l'ouverture du score, et par Anthony Martial, sur penalty (86e). Au classement du groupe H, Manchester United s'envole en tête, avec six points, tandis que les hommes de Julian Nagelsmann rétrogradent en troisième position.

Ligue des champions
Tuchel, mémoire courte et longue agonie
HIER À 07:08

A la peine en Premier League (15e), Manchester United, victorieux du PSG en ouverture de la Ligue des champions (1-2), a décidément bien l'intention de montrer un tout autre visage sur la scène européenne. Parfaitement trouvé en profondeur par Paul Pogba, Mason Greenwood est parvenu à ouvrir le score pour les siens (21e, 1-0).

Pendant une grande partie de la rencontre, les Red Devils n'ont pas réussi à faire le break, mais le coaching effectué par Ole Gunnar Solskjaer, vers l'heure de jeu, a fini par tout changer, avec les entrées successives de Marcus Rashford, ou bien encore de Bruno Fernandes. Peu avant le dernier quart de jeu, Rashford, parfaitement trouvé par le Portugais et parti à la limite du hors-jeu, a alors commencé son petit festival, avec un premier but du pied droit, en face-à-face avec Peter Gulacsi (74e, 2-0). Quatre minutes plus tard, cette fois lancé par Fred, Rashford a, de nouveau, trouvé la faille, du droit (78e, 3-0).

Martial, un but et une passe décisive

Enfin, dans le temps additionnel, l'attaquant anglais a inscrit un triplé (90e+2, 5-0). Sur cette troisième et dernière réalisation, le Mancunien, qui n'est que le deuxième Red Devil à inscrire un triplé en tant que remplaçant, a été parfaitement servi par Anthony Martial. L'avant-centre français y est également allé de son but, en se faisant justice lui-même, sur penalty, après avoir été fauché dans la surface par Marcel Sabitzer (87e, 4-0). Le score aurait même pu être plus lourd, mais le but d'Edinson Cavani a finalement été invalidé, pour une position de hors-jeu (88e).

Leipzig, invaincu cette saison toutes compétitions confondues, et leader de Bundesliga, a montré un visage bien inhabituel. Durant toute la rencontre, les Allemands n'ont cadré que deux tirs, grâce à Christopher Nkunku (24e) et Ibrahima Konaté (65e). Insuffisant pour mettre David de Gea en danger. Les deux équipes ne s'étaient encore jamais affrontées dans leur histoire. Un premier déplacement à Old Trafford dont se souviendront très certainement les hommes de Julian Nagelsmann, qui devront très vite se rattraper contre le PSG (mercredi, 21h), alors que les Red Devils iront à Basaksehir (18h55).

Ligue des champions
Les notes des Parisiens : Marquinhos en patron, Diallo en employé modèle
25/11/2020 À 00:03
Ligue des champions
L'antisèche : Seule la victoire est belle
24/11/2020 À 23:08