Le calvaire est officiellement terminé. Mardi soir, Rennes a conclu sa campagne européenne par une défaite. La cinquième en six rencontres dans cette phase de poules de cette Ligue des champions 2020-2021. Comme lors du match aller du 20 octobre dernier, le FC Séville a ainsi eu le dernier mot, au Roazhon Park (1-3). Pourtant, comme très souvent cette saison, le club breton a bien entamé sa rencontre et a eu plusieurs bonnes périodes, comme lors du second acte. Pourtant, les Rennais n'ont réussi à marquer qu'une seule fois, grâce à un penalty de Georginio Rutter.
Un manque cruel de réussite mis en avant par Julien Stéphan, le coach rennais, au micro de RMC Sport : "Ce qui prime au plus haut niveau, c'est l'efficacité. Voilà, on le savait, on a eu la confirmation. On a rencontré des équipes qui n'ont pas eu besoin de grand-chose pour valider leurs temps forts. Nous, on a eu des temps forts dans tous les matches et des temps forts souvent assez longs, qu'on n'a pas réussi à valider. Ce qui explique le résultat final, le classement final et le fait qu'on n'ait pris qu'un seul point sur les six matches qu'on a effectués."

Julien Stéphan (Rennes)

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Rennes, le calice jusqu'à la lie
08/12/2020 À 21:54

Stéphan imite Galtier

Malgré leur volonté de briller sur la scène européenne, les Rouge et Noir n'ont réussi à inscrire que trois petits buts dans cette phase de groupes. Outre celui de Rutter, les deux autres avaient été marqués par Sehrou Guirassy, contre Krasnodar (1-1), lors de la 1re journée, le 20 octobre, puis face à Chelsea (1-2), à l'occasion de la 4e journée, le 24 novembre dernier. L'avant-centre français est blessé depuis le 27 novembre, mais personne n'a su le seconder puis le suppléer.
Un manque cruel de solutions offensives qui aura donc plus que jamais plombé la saison européenne de Rennes. Un fait d'autant plus frustrant qu'en six rencontres, le SRFC a frappé à 74 reprises pour 28 tentatives cadrées. Surtout, il a terminé deux de ses matches à 20 tirs, celui de ce mardi soir, mais également en ouverture de cette C1, contre Krasnodar. A l'issue de cette fameuse rencontre face au club russe, Rennes avait alors concédé le match nul, après s'être fait rejoint trois petites minutes après l'ouverture du score de Guirassy, sur penalty (56e), sur un but du défenseur équatorien Cristian Ramirez (59e).
Il y a deux ans, le Stade Rennais avait enchanté tout le monde, en atteignant les huitièmes de finale de la Ligue Europa. Cette année, il n'aura même pas l'occasion de pouvoir disputer une minute dans la compétition continentale. Julien Stéphan devient le deuxième entraîneur français à n'avoir pris qu'une seul point lors de ses six premiers matches disputés dans sa carrière en Ligue des champions, après Christophe Galtier en 2019. Une campagne à définitivement oublier.
Liga
Un but à la CR7, le Bernabeu à ses pieds : le chef d'oeuvre de Vinicius en vidéo
28/11/2021 À 22:41
Liga
Grâce à Benzema et Vinicius, le Real renverse Séville
28/11/2021 À 21:55