L'Olympique de Marseille n'a pas réussi l'exploit. Ce mercredi soir, l'OM s'est incliné sur la pelouse de Manchester City (3-0), lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. A l'Etihad Stadium, Ferran Torres (48e), Sergio Agüero (77e) et Alvaro Gonzalez (90e c.s.c.) ont enterré définitivement les espoirs marseillais. Les hommes d'André Villas-Boas, qui finissent quatrièmes du groupe C, devaient faire un meilleur résultat que l'Olympiacos pour espérer disputer la Ligue Europa, mais c'est finalement le club grec, pourtant défait par le FC Porto (0-2), qui aura cet honneur.

Trophée des Champions
L'antisèche : L'affront est lavé mais la classe d’écart n’est plus là
HIER À 23:27

Marseille n'aura tenu que 38 petites minutes de jeu. Jusqu'à ce que Ferran Torres, aux retours des vestiaires, n'ouvre le score, sur un bon service de Riyad Mahrez (48e, 1-0). Parmi les joueurs espagnols, seul Raúl (8) a marqué plus de buts en Ligue des champions avant d'avoir 21 ans que Ferran Torres, pensionnaire de Manchester City (6, à égalité avec Cesc Fàbregas). De la 10e à la 48e minute de jeu, l'OM était virtuellement qualifié pour la Ligue Europa, après l'ouverture du score du FC Porto, sur la pelouse de l'Olympiakos.

Le grand retour gagnant d'Agüero

Durant la première période, les Marseillais ont montré un beau visage, sollicitant même à deux reprises Zackary Steffen, titularisé pour la toute première fois en C1, mais ni Dimitri Payet (32e), ni Pape Gueye (43e) n'ont réussi à tromper la vigilance du portier américain. Pendant ces 45 premières minutes de jeu, Manchester City a mis le pied sur le ballon (65%) et a même bien failli ouvrir le score d'entrée, mais Riyad Mahrez n'a pas su profiter de l'erreur de relance de Steve Mandanda, qui s'est ensuite bien rattrapé en s'interposant (8e).

Valère Germain (OM) et Bernardo Silva (Manchester City)

Crédit: Getty Images

Contrairement à la première période, la seconde a vu les Olympiens renverser la tendance (59% de possession), mais cette domination s'est avérée complètement stérile face à une défense mancunienne, qui n'a encaissé qu'un seul petit but en six rencontres de C1. Cette fois, Steffen n'a pas touché un seul ballon, au contraire de son homologue, Mandanda, qui est allé le chercher deux nouvelles fois au fond de son but.

Sur un corner, l'international français s'est d'abord magnifiquement interposé sur la tête de Nathan Aké, mais n'a ensuite rien pu faire face à Sergio Agüero, qui traînait dans la surface (77e, 2-0). L'attaquant argentin, entré en jeu seulement onze minutes plus tôt et pas vraiment épargné par les blessures cette saison, a inscrit son deuxième but, après celui contre Porto lors de la 1re journée, pour seulement 214 minutes jouées toutes compétitions confondues. En toute fin de rencontre, Raheem Sterling, en pressant, a contraint Alvaro Gonzalez, qui a raté son contrôle, à marquer contre son camp (90e, 3-0).

Manchester City conclut cette phase de poules avec 16 points sur 18 possibles, soit le total le plus important pour un club anglais, dans une seule phase de groupes, avec Arsenal (2005-2006), Manchester United (2007-2008) et Tottenham (2017-2018). De son côté, l'OM termine une nouvelle campagne européenne compliquée, comme il l'avait débutée, par une défaite.

Trophée des Champions
Les notes de l'OM : Thauvin et Payet ont surnagé, Radonjic a plongé
HIER À 22:37
Trophée des Champions
Une revanche et un 10e sacre, la soirée idéale du PSG
HIER À 21:54