C'est un nom qui s'est retrouvé propulsé au coeur de l'actualité. Et pas pour de bonnes raisons. Depuis mardi soir et le match de Ligue des champions entre le PSG et l'Istanbul Basaksehir, l'arbitre Sebastian Coltescu est accusé de propos racistes envers Pierre Webo, entraîneur-adjoint du club turc. Les deux équipes ont alors décidé de rentrer aux vestiaires. Le match a officiellement été reporté deux heures plus tard à ce mercredi (18h55) avec de nouveaux arbitres.

Demba Ba, celui qui s’est élevé contre le racisme

Ligue des champions
Kean positif au Covid-19, forfait pour Bordeaux... et contre le Barça ?
IL Y A 4 HEURES

Pour revenir à Sebastian Coltescu, ce dernier a arbitré pour la première fois en première division roumaine (Liga 1) il y a 17 ans, à l'âge de 26 ans. Selon nos confrères roumains, ce dernier n'a pas toujours excellé, prenant des décisions qui ont régulièrement suscité la controverse. Attentive, la FIFA avait remarqué cela, au point de le retirer de sa liste officielle d'arbitres. Dans son pays, Coltescu avait été alors relégué en deuxième division, avant de revenir dans l'élite une saison plus tard.

Tentative de suicide

En 2013, Sebastian Coltescu a réintégré la liste de la FIFA après la retraite d'Alexandru Deaconu. Mais toujours selon nos confrères roumains, son arbitrage ne s'est pas beaucoup amélioré au fil des années. C'était donc sans surprise que l'UEFA a décidé, en 2019, de passer à l'action en le plaçant dans sa quatrième catégorie. En 29 matches internationaux, Colțescu a décerné 120 cartons jaunes et 11 rouges.

En 2008, la Fédération roumaine avait décidé de le retirer de sa liste d'arbitres pour les matches officiels. Une nouvelle qui avait devasté Coltescu, qui avait alors tenté de se suicider en se défenestrant. Arrivée sur place à temps, la police était parvenue à le stopper. L'arbitre roumain n'a pas d'antécédents de racisme. Coltescu, retiré de la liste FIFA il y a deux semaines, était censé participer à sa dernière campagne européenne cette saison.

Ligue des champions
"Les géants n’ont pas su innover à temps" : pourquoi l’Espagne patine en C1
25/02/2021 À 12:02
Ligue des champions
Cancelo, le nouveau latéral de référence : "Il est tellement intelligent…"
24/02/2021 À 23:24