Le service minimum catalan. Alors qu’aucun but n'avait encore été marqué par le FC Barcelone depuis le début de cette Ligue des champions, les Blaugrana ont livré un match sans saveur, mercredi au Camp Nou, mais sont tout de même repartis avec la victoire, face à une équipe inoffensive du Dynamo Kiev (1-0). Seul un but de Piqué (36e) est venu éclairer quelque peu un match bien terne, permettant au Barça de remonter à la 3e place du groupe E, à un point du Benfica (2e).
L’essentiel est préservé mais le contenu du jeu barcelonais laisse toujours autant à désirer. Face à une formation ukrainienne qui n’a pas montré une once de danger sur le but de Ter Stegen, les hommes de Ronald Koeman reviennent provisoirement à un petit point des places qualificatives mais ils n’ont pas pour autant rassuré.
Liga
Xavi et l'injustice du football : "Nous ne méritions pas de perdre"
04/12/2021 À 20:53
Malgré une domination en termes de possession (59%) et de tirs tentés (11 contre 3), les Blaugrana ont davantage mis en avant un jeu de passes stérile, gage de sécurité mais très peu entreprenant, qu’une réelle volonté de mettre au tapis un adversaire bien plus faible sur la pelouse. Kiev n’a même pas pu profiter des 20 coups francs offerts par le Barça pour se créer la moindre occasion.

Une attaque sans solution

Dès l’annonce de la composition du 11 catalan, une interrogation se portait sur l’attaque des Blaugrana. Certes Memphis Depay a tenu son rang parmi les trois de devant, mais il était accompagné de Luuk de Jong et surtout Sergino Dest, dont le poste de formation se situe plus bas sur le terrain. Sauveur du match face à Valence le week-end dernier, Ansu Fati a, lui, fait son entrée en cours de match dans le but de redynamiser une attaque bien pauvre, quelques dizaines de minutes avant que Kun Aguero ne le rejoigne.
Symbole de l’inefficacité offensive de l’ancien club de Lionel Messi (qui leur manque terriblement), l’unique but de la rencontre n’est pas venu d’un finisseur mais bien de Gerard Piqué. Sur un énième centre de Jordi Alba, le défenseur emblématique du club culé a parfaitement repris le ballon de volée du pied droit pour tromper le gardien ukrainien (36e).
Seul petit éclat de la rencontre, ce but a eu le mérite de réveiller un Camp Nou à moitié vide (45.000 spectateurs) qui n’avait vibré, avant cela, que pour l’arrivée d’Ansu Fati à l’échauffement. Désormais, les yeux sont rivés vers le Clasico, dimanche, face au Real Madrid, où les Barcelonais devront montrer davantage d’intensité s’ils souhaitent retrouver un peu élan en Liga.
Liga
Première défaite pour Xavi avec le Barça
04/12/2021 À 17:13
Liga
Un piètre bilan mais le Barça s'y accroche : Avec Dembélé, la patience n'a aucune limite
01/12/2021 À 10:57