Ce sont ces petites scènes sympas qu'on aime voir dans le football. Avant cet Atlético - Manchester United (1-1), Geoffrey Kondogbia et Paul Pogba, deux vieux amis qui se sont côtoyés au sein des sélections de jeunes, se sont croisés dans le tunnel et ont échangé quelques mots sous l'œil de caméras indiscrètes de RMC. Antoine Griezmann, grand pote de "La Pioche" qui passait par là, s'en est allé de son commentaire enjoué : "On va avoir un duel Kondo (Kondogbia) et Piochi (Pogba)". Pour le coup, l'attaquant de l'Atlético, qui a débuté sur le banc, n'a pas totalement eu du nez. Car de duel, il n'y en pas vraiment eu, tant Kondogbia a été dominant dans l'entrejeu.
Liga
Griezmann et Morata déjà d'attaque, l'Atlético plane à Getafe
IL Y A 20 HEURES

Un match plein

De la performance du milieu de terrain rojiblanco se dégage un léger fumet de masterclass. Quelques sorties de balles avisées, que ce soit par la passe ou la percussion, 10 ballons récupérés dont des interceptions dans la moitié de terrain adverse (30e, 34e), 2 dribbles tentés pour autant de réussis, toujours dans le sens du jeu... Au milieu de terrain, il a bousculé, voire éclipsé Paul Pogba par moment. À l'image de cette récupération au niveau du rond central à la 40e. Le Colchonero est venu secouer le Mancunien, dos au jeu, sans faire faute. Il lui est passé devant, lui a chipé le ballon et déclenché un contre en cavalant sur plus de 35 mètres.
À côté, les stats du champion du monde 2018 font pâle figure : seulement 9 duels gagnés sur 19, aucun dribble réussi sur quatre tentés, 17 ballons perdus... En zone mixte après le match, Ralf Rangnick a d'ailleurs relevé à quel point son entrejeu était dur à atteindre depuis la défense et qu'il était peu créatif lorsqu'il était trouvé en première période : "On n'a pas mis en place notre plan de jeu avec de la recherche de profondeur. On n'a joué que latéralement et vers l'arrière". Si bien que le technicien allemand s'est senti obligé de sortir Pogba à la 66e au profit de Matic, histoire de redonner de l'épaisseur à son milieu. D'ailleurs, l'égalisation intervient un quart d'heure plus tard.
Avant ce changement, Herrera et Kondogbia, installés dans un fauteuil dans l'axe, ne nécessitaient aucunement de l'aide de leurs milieux et défenseurs latéraux, qui disposaient alors de leurs couloirs à dévorer goulument. C'est d'ailleurs de Lodi, sur son côté gauche, que sont venues les deux plus grosses occasions de la première période pour l'Atlético, dont le but.

Kondogbia déjà tourné vers le retour

Si Paul Pogba n'entre pas dans les débats, le titre de meilleur joueur sur la pelouse ce mercredi soir se joue entre João Félix et Geoffrey Kondogbia. Pourtant, ce dernier, au micro de Canal+, n'a pas commenté sa performance personnelle, mais s'est immédiatement projeté sur le retour, un match difficile où il faudra aller gagner à Old Trafford : "C'est notre identité. Quand il y a des matches difficiles c'est là qu'on arrive à sortir le meilleur de nous-mêmes". Pas certain cependant qu'on revoie un duel "Kondo Piochi" au retour, cela fait deux matches consécutifs que le Red Devil est sorti par Rangnick à peine l'heure de jeu passée, et que le match bascule en la faveur des Mancuniens une fois qu'il est sur le banc.
Liga
Griezmann, l'heure de maîtriser l'art du rebond
HIER À 22:24
Premier League
Exaspéré par son comportement, MU penserait à se séparer de Ronaldo
HIER À 17:33