C'est une troisième claque en trois ans. Et elle fait chaque fois un peu plus mal à la Juventus. Après des éliminations contre Lyon et Porto ces deux dernières années, les Bianconeri ont une nouvelle fois été éliminés en huitièmes de finale de la Ligue des champions, ce mercredi soir, à l'Allianz Stadium. Cette fois, c'est Villarreal qui a eu la peau de la Vieille Dame en s'imposant sur un score un peu menteur (0-3, 1-1 à l'aller) mais d'un réalisme glaçant.
Le tableau des qualifiés
"Ce qu'il s'est passé ? Il n'y a pas d'explication, parfois le football est comme ça, a réagi Juan Cuadrado peu après le coup de sifflet final. On a fait une première période avec pas mal d'occasions, mais sans réussir à les mettre et cela a un peu conditionné la suite. Ils ont bien défendu, c'est dommage que cela se soit passé comme ça, mais c'est le football, on doit regarder vers l'avant et se battre jusqu'au bout pour le championnat. On a essayé de trouver les espaces, mais ils étaient très bien en place. On avait beaucoup mieux réussi en première période à trouver ces espaces. Le football continue."
Ligue 1
Chelsea, Juventus, Newcastle... : Neymar, des options en questions
26/06/2022 À 22:07
Nous avons bien joué pendant 75 minutes, puis...
Invaincue depuis le 27 novembre en Serie A, la Juve, quatrième et qui est doucement revenue dans la lutte pour le Scudetto, va donc désormais devoir digérer ce revers cinglant.
"On va vite devoir tourner la page, a expliqué Massimiliano Allegri au micro de Sky Italia. Pendant 75 minutes, tous les joueurs ont fait un match extraordinaire. Puis l'épisode du penalty est arrivé et a tout changé. Il faut tourner la page et penser au championnat. Il y a de la déception, de la tristesse. Mais on réalise un bon travail. On a eu des occasions en première période mais c'est devenu plus compliqué en seconde période, ils se sont beaucoup abaissés. Seul un fait de jeu pouvait rompre cet équilibre et c'est ce qui s'est passé. Les changements ? Dybala, Bernardeschi étaient un peu justes, je souhaitais aller le plus loin possible (avec les joueurs sur le terrain, ndlr) si on devait aller en prolongation. J'avais demandé le changement avant le (premier) penalty, le but a changé un peu le plan... Mais il restait malgré tout douze ou treize minutes, il aurait fallu rester plus calmes."
Le compte-rendu du match
Le technicien piémontais a assuré qu'il "n'avait rien à reprocher à ses joueurs" ce mercredi soir. "Je referais le même match qu’on a réalisé. Nous avons bien joué pendant 75 minutes. Il faut accepter cette défaite", a confié l'entraîneur toscan à Amazon Prime Italia. Mardi, en conférence de presse, il avait pourtant assuré vouloir "aller au bout de la compétition". Raté.
https://i.eurosport.com/2022/03/16/3339064.jpg
"J'ai toujours dit que c'est une chose d'avoir de l'ambition, c'en est une autre de se mesurer à la réalité, a-t-il regretté. Villarreal a malgré tout gagné la Ligue Europa, son entraîneur a gagné plusieurs fois en Europe. Mais je n'ai rien à reprocher à mon équipe. Et il faut gagner le prochain match de championnat sinon on peut gâcher le travail fait depuis des mois. Le risque d'une saison sans titre ? On a tous envie de gagner mais ce n'est pas parce qu'on s'appelle la Juve qu'on doit forcément gagner. Mais on travaille pour (...) La Juve a dix équipes devant elle en Europe, c'est une réalité, pas une honte."
Pour la deuxième année consécutive, l'Italie n'aura aucun représentant en quarts de finale de la C1. Une première depuis plus de vingt ans (2000-2001-2001-2002) pour le Calcio, qui a vu l'Inter Milan se faire éliminer, la semaine passée, par Liverpool (0-2, 1-0).
Transferts
Va-t-on retrouver le Pogba des Bleus à la Juve ? "Ils ont besoin l'un de l'autre"
15/06/2022 À 14:55
Transferts
Pogba, Dybala, Dembélé : les 8 joueurs en fin de contrat à suivre cet été !
13/06/2022 À 18:35