Oh que le PSG s’en sort très, très bien… Copieusement chahuté par une équipe de RB Leipzig physiquement impressionnante, le club de la capitale a vécu un enfer. Et, mené 2 buts à 1 en seconde période, il a dû compter sur deux erreurs allemandes pour s’en sortir grâce à un doublé de Lionel Messi (3-2). Cette deuxième victoire de suite en Ligue des champions permet aux hommes de Mauricio Pochettino de reprendre la tête du groupe A après le succès écrasant de Manchester City face à Bruges. Mais le visage montré par les Parisiens reste inquiétant pour les échéances à venir.
Le film du match
Collectivement agaçant, individuellement éblouissant, à l’image de la panenka de Lionel Messi pour le troisième but de Paris (3-2, 74e). Une fois encore, les Parisiens s’en sont remis au talent pour se sortir d’un sérieux traquenard, alors que le RB Leipzig, toujours zéro point au compteur après trois journées de Ligue des champions, pensait avoir fait le plus dur en prenant l’avantage après la pause. C’est très cruel pour l’équipe allemande, coupable de deux boulettes impardonnables qui pourront laisser de profonds regrets dans un match qu'elle a globalement maîtrisé grâce à un pressing constant très haut.
Ligue 1
L'absence de Neymar, un mal pour un bien ?
IL Y A 5 HEURES
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !

Leipzig avait bien prépare son affaire

La physionomie en trompe-l’oeil a commencé dès l’ouverture du score, signée Kylian Mbappé sur un contre rondement mené (1-0, 10e). Car, auparavant, Leipzig s’était déjà montré dangereux, obligeant Keylor Navas à être vigilant (3e, 8e). Et c’est peu dire que les Allemands ont réussi leur coup, en muselant Marco Verratti et en se projetant très vite vers l’avant. Il y a d’abord eu un manque de réussite, à l’image de ce sauvetage in extremis de Marquinhos (25e) ou du poteau trouvé par André Silva (27e). L’attaquant portugais a fini par trouvé le chemin des filet, en venant couper un centre d’Angelino (1-1, 28e). L’égalisation a récompensé la réaction allemande, quand le PSG s’est enlisé dans sa pauvreté offensive.

"Quand on voit le match face à Leipzig, le PSG a franchement de quoi craindre l'OM"

Après la pause, Leipzig a continué son travail de sape, grâce à une fraîcheur physique qu’on n’aurait jamais soupçonnée et une belle rigueur tactique. Nordi Mukiele s’est même permis de donner l’avantage à son équipe, en partant dans le dos de défense sur un nouveau centre parfait d’Angelino (1-2, 57e). Hélas, le club allemand a payé sa jeunesse, couplée aux exploits parisiens. Tyler Adams maudira sans doute sa perte de balle, qui a permis à Mbappé de servir Messi sur un plateau (2-2, 67e). Tandis que Mohamed Simakan a été naïf sur son accrochage avec Mbappé dans la surface, aboutissant à un penalty transformé par Messi (3-2, 74e).

Lionel Messi a sonné la révolte du PSG face à Leipzig

Crédit: Getty Images

Les comptes restent bons pour le PSG, toujours invaincu en Ligue des champions et, surtout, toujours leader de son groupe après trois journées. Mais, au regard de l’effectif, les supporters méritent un spectacle beaucoup plus reluisant. Pour le moment, les joueurs de Mauricio Pochettino, qui a su réagir en passant à trois derrière, sont agaçants, tant dans le niveau affiché que dans cette manière de s'en sortir, malgré tout. Et heureusement que Mbappé est là pour pallier le visage décevant de son équipe. Il faudra faire mieux pour aller au bout. En attendant, la porte des huitièmes de finale est déjà bien entrouverte.
Ballon d'Or
Pochettino répond à la polémique : "Messi mérite totalement ce Ballon d'Or"
IL Y A 14 HEURES
Ballon d'Or
La septième merveille de Messi
HIER À 20:53