Pas certain qu'il était le mieux placé pour remporter ce trophée. Mais Karim Benzema a été élu homme du match à l'issue de la volée infligée par le Real au Shakhtar mardi (0-5). Non pas que KB9 ait vécu une soirée difficile, bien au contraire. Avec un but et une activité débordante, il a plutôt bien rempli son contrat. Mais Vinicius, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, semblait davantage épousé le contour du costume. Bref, au fond, peu importe. Car un seul trophée obsède Benzema en cette fin de saison : le Ballon d'Or.
Il a encore marqué des points en Ukraine en alimentant sa folle série : 13 buts et 9 passes décisives en 16 matches avec le Real et les Bleus depuis le début de saison. C'est démentiel. "Le Ballon d'Or, c'est surtout une source de motivation, toujours avec le collectif derrière, a-t-il fait savoir sur BeIn Sports. Tous les joueurs doivent l'avoir dans un coin de la tête, ça pousse à faire de belles choses comme ce soir." Dans la course effrénée à la plus belle récompense individuelle, il n'est pas le seul à avoir signé une soirée marquante. Le doublé de Lionel Messi au Parc permet à l'Argentin de clore sa rentrée poussive avec Paris.
Liga
Benzema a digéré, le Real a enchaîné
HIER À 21:54
Le Ballon d'Or se rapproche pour lui
Mais puisque tout a son importance dans ce moment critique où le jury doit faire son choix, Benzema a aussi rejoint ce jeudi le top 4 des meilleurs buteurs de l'histoire du Real imprimant un peu plus sa trace dans le plus grand club du monde. Seuls Cristiano Ronaldo, Raul et Alfredo Di Stefano, la Sainte-Trinité des Merengues, le devancent désormais alors que son compteur affiche 290 buts sous le maillot du Real. "Ça fait du bien de marquer, de me rapprocher des grands joueurs. Le plus important pour moi, c'est de prendre du plaisir", a-t-il continué chez nos confrères.

Benzema, Pogba : qui est le meilleur joueur de la finale ? Et du tournoi ?

L'Espagne, elle, est déjà en campagne. Et si ses buts sont les meilleurs arguments de l'ancien Lyonnais, la machine qui se met en branle derrière lui sera peut-être décisif dans ce sprint final. "Il est la lumière qui guide le Real, 365 jours par an, a argumenté le journal AS après la rencontre. Le Ballon d'Or se rapproche pour lui." Mercredi, ce sera au tour de Robert Lewandowski de marquer les esprits. Le trio qu'il forme avec Messi et Benzema semble désormais se détacher de la concurrence. Et les semaines à venir pourraient être décisives tant rien ne semble gravé dans la roche. Benzema, en tout cas, continue de prouver qu'il faudra être très fort pour lui contester le Ballon d'Or.
Liga
Un but à la CR7, le Bernabeu à ses pieds : le chef d'oeuvre de Vinicius en vidéo
28/11/2021 À 22:41
Liga
Grâce à Benzema et Vinicius, le Real renverse Séville
28/11/2021 À 21:55