La méthode Coué utilisée par DD ? Malgré un match nul sans saveur obtenu par l'équipe de France, à domicile, face à une solide équipe portugaise, le sélectionneur des Bleus semblait satisfait de l'animation et du système mis en place pour ce match de Ligue des nations. Alignés dans un 4-4-2 quelque peu expérimental, avec Antoine Griezmann en pointe d'un milieu en losange et positionné derrière le duo d'attaque Kylian Mbappé-Olivier Giroud, les champions du monde ont eu du mal à créer du jeu.

Un manque d'inspiration offensive qui n'est pas de nature à inquiéter le sélectionneur, qui à l'issue de la rencontre semblait satisfait de la prestation de ces joueurs. "Il n'y a pas de frustration sur ce match. C'était un match solide, très tactique où les deux défenses ont pris le pas. On est à peu près à égalité sur toute la ligne de statistiques. Ce n'est pas un mauvais match" a d'abord déclaré Didier Deschamps en conférence de presse d'après match.

Ligue des Nations
L'antisèche : Un avant-goût (amer) d'Euro ?
11/10/2020 À 21:37
On a un bon équilibre

Lucide malgré tout sur la faiblesse de la prestation offensive de ses joueurs, le sélectionneur a ensuite évoqué ce système mis en place face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo : "On a un bon équilibre, mais on doit être capable d'être plus dangereux offensivement. C'est un match plus statique, plus verrouillé aussi, avec peu d'occasions. Le système nous a permis d'avoir la possession mais sans créer suffisamment de danger. Mais c'est sans doute aussi dû à cette équipe du Portugal."

Olivier Giroud face au Portugal

Crédit: Getty Images

Du côté des acteurs de la rencontre, le constat n'était pas tout à fait le même. Antoine Griezmann notamment, pas habitué à évoluer avec les Bleus dans ce rôle de numéro 10 derrière deux attaquants, était conscient du travail qu'il restait à réaliser pour pérenniser ce système de jeu. "On a essayé de se trouver avec Kylian mais ce n'est jamais facile dans un nouveau système. Faut qu'on travaille la dessus et qu'on s'améliore" a déclaré le numéro 7 des Bleus au micro de M6.

Rabiot n'en profite pas

En pointe d'un milieu qui comptait sur le retour de Paul Pogba pour retrouver de l'allant offensif et du liant, Griezmann a parfois semblé perdu. Tantôt sur un coté, tantôt très bas sur le terrain pour récupérer des ballons, le barcelonais n'a pas semblé très à l'aise. Si Paul Pogba et N'golo Kanté ont réalisé un match plutôt correct, Adrien Rabiot n'est lui jamais vraiment rentré dans la partie. L'ancien parisien qui profitait d'une belle marque de confiance de Didier Deschamps en débutant cette rencontre n'a pas marqué des points face au Portugal.

"On peut toujours changer (de système), mais je ne voyais pas de joueur en difficulté. Changer pour changer, sincèrement je ne suis pas persuadé qu'on aurait fait mieux. On était censé pouvoir mieux attaquer, c'est sûr, mais cela passe par là aussi, par des problèmes dus à un adversaire, à une opposition" a également déclaré Didier Deschamps au terme des 90 minutes.

"Heureusement qu'on a des difficultés avant les échéances qui nous attendent l'année prochaine" poursuit-il. De quoi donc voir positivement les difficultés rencontrées ce dimanche par les Bleus face au champion d'Europe en titre, à quelques mois du début de l'Euro 2021.

Adrien Rabiot (france) face au Portugal

Crédit: Getty Images

Ligue des Nations
Les notes : Kimpembe a saisi sa chance, Rabiot l'a laissée passer
11/10/2020 À 21:08
Premier League
Giroud encore au pied du mur : "Il faudra que je prenne une décision en janvier"
22/11/2020 À 12:00