La situation

Le talent n'a pas d'âge. Alors pourquoi attendre ? Eduardo Camavinga, déjà très convaincant pour ses premiers pas sous le maillot de l'équipe de France le mois dernier face à la Croatie (4-2), a littéralement crevé l'écran face à l'Ukraine (7-1) avec un but magnifique et une prestation de haute volée. Avec la prudence qui le caractérise, Didier Deschamps envisage quand même l'idée d'intégrer durablement le milieu rennais dans son onze de départ. "Je n'ai pas forcément envie de le sortir de l'équipe", a concédé le sélectionneur des Bleus.

Ligue des Nations
Pogba adoube Camavinga : "C'est comme Kylian, tu ne lui parles pas d'âge"
08/10/2020 À 16:14

Deschamps : "Camavinga ? Pas forcément envie de le sortir de l'équipe..."

La question désormais, c'est le système idéal pour les Tricolores avec Camavinga. Dire que Deschamps a des options ressemble à un euphémisme. Championne du monde en Russie dans un 4-4-2, la France a obtenu deux victoires face à la Suède (0-1) et la Croatie (4-2) dans un 3-4-1-2 le mois dernier, avant d'éparpiller l'Ukraine dans un 4-4-2 losange mercredi au Stade de France. Trois schémas qui peuvent convenir au milieu rennais, même s'ils ne présentent pas que des avantages. Lequel choisiriez-vous si vous étiez dans la peau du sélectionneur ?

Milieu défensif dans un 3-4-1-2

  • Les avantages

Camavinga serait associé à Paul Pogba ou N'Golo Kanté à la récupération dans un système qui permet d'avoir des joueurs assez haut dans les couloirs. La proximité avec ces pistons des côtés et avec Antoine Griezmann, aligné en soutien de Kylian Mbappé et Olivier Giroud, offrirait de nombreuses solutions à Camavinga. Cela ouvre des perspectives compte tenu de la capacité du Rennais à faire les bons choix dans la transmission. Et la densité de joueurs sur les ailes lui donnerait aussi la possibilité de rester dans l'axe, au cœur du jeu, là où il est le plus influent.

  • Les inconvénients

Il n'y a que deux places à la récupération, et cela contraindrait Deschamps à sortir Pogba ou Kanté de son onze de départ pour faire de la place à Camavinga. Compte tenu de l'influence du milieu de Manchester et de celui de Chelsea sur le jeu des Bleus, c'est difficilement envisageable. Aussi, la France n'a pas forcément les joueurs pour tenir ce rôle si particulier sur les côtés dans ce schéma. Lucas Digne a le profil à gauche, mais il n'y a aucun joueur qui se détache vraiment pour occuper le flanc droit.

  • Notre avis : Ce n'est pas forcément le système qui permet d'optimiser le talent du groupe tricolore.

De la trempe de Pogba ou Mbappé, Camavinga doit-il déjà être titulaire ?

Milieu défensif ou milieu gauche dans un 4-2-3-1

  • Les avantages

Deux possibilités pour ce schéma utilisé avec succès par Deschamps sur la route du titre mondial en 2018. Camavinga pourrait évoluer au sein du duo de récupérateurs, une configuration idéale pour lui avec Pogba ou Kanté, ou dans un rôle hybride de milieu gauche que Blaise Matuidi avait tenu en Russie. Le Rennais a parfois évolué de la sorte en cours de match avec son club. Il donnerait un apport technique certain par rapport à Matuidi, avec un volume de jeu assez similaire à celui du nouveau joueur de l'Inter Miami.

  • Les inconvénients

Si Camavinga devait être aligné dans l'axe, cela reviendrait, comme pour le 3-4-2-1, à sortir Kanté ou Pogba de l'équipe. C'est encore une fois très délicat. Et même s'il serait capable de jouer sur le côté gauche, le Rennais ne serait pas à son poste de prédilection et il serait difficile de tirer le meilleur de son potentiel. Par ailleurs, ce système implique une modification dans le secteur offensif, avec un seul attaquant axial. Il faudrait alors repositionner Kylian Mbappé sur un côté pour conserver Olivier Giroud, ou sortir Giroud du onze de départ. Alors qu'ils sont performants quand ils sont associés dans l'axe.

  • Notre avis : Dans les deux cas, c'est contraignant. Mais aligner Camavinga en milieu gauche, c'est une option qui mérite d'être testée.

Pogba sur Camavinga : "C'est un plaisir de le voir porter ce maillot"

Relayeur droit dans un 4-4-2 losange

  • Les avantages

Le système permet d'aligner Kanté, Pogba et Camavinga en même temps. Et dans leurs rôles de prédilections, avec le milieu de Chelsea en sentinelle, celui de Manchester United en relayeur gauche et celui de Rennes en relayeur droit, où il évolue régulièrement en club et où il a brillé face avec les Bleus face à l'Ukraine. Deschamps d'ailleurs, peut-être, choisi d'aligner Camavinga à ce poste dans l'optique de mettre en place ce trio. Autre avantage, la triplette offensive ne changerait pas, avec Griezmann en soutien de Giroud-Mbappé.

  • Les inconvénients

Avec la densité de joueurs dans l'axe, les relayeurs sont souvent obligés de venir prêter main forte aux latéraux pour éviter qu'ils soient en infériorité numérique dans ce système. Cela impliquerait beaucoup de courses latérales pour Camavinga et Pogba, ce qui ne met pas forcément leurs qualités en valeur. Cette contrainte serait moins importante dans un 4-3-3 à plat avec le travail de repli des ailiers, mais Deschamps devrait alors décaler Griezmann et Mbappé sur les ailes. Le Barcelonais y est moins performant, et le Parisien n'est jamais aussi dangereux que quand il est proche de la surface.

  • Notre avis : Le meilleur compromis. Et certainement le schéma qui offre une exploitation optimale des meilleurs talents tricolores.
OÙ ALIGNERIEZ-VOUS EDUARDO CAMAVINGA DANS L'ÉQUIPE-TYPE DES BLEUS ?
Euro 2020
Sarr croit en sa bonne étoile : "L'Euro ? Le rêve de toute une vie"
28/12/2020 À 17:40
Football
Deux titres et une qualif' à décrocher : l'année 2021 des Bleus s'annonce folle
07/12/2020 À 19:42