Cela fait désordre. L'Angleterre, portée par le refrain "football's coming home" jusqu'en demi-finale de la dernière Coupe du monde, finaliste de l'Euro l'an passé, est reléguée en Ligue B. Certes, la Ligue des Nations n'a pas le prestige des autres compétitions évoquées, mais à deux mois du Mondial (20 novembre-18 décembre), les Three Lions n'ont pas bonne mine.
Vendredi, leur dernière place au sein du groupe 3 de la Ligue A a été scellée, en Italie, par une défaite 1-0, sur un joli but de Giacomo Raspadori. Avant même la dernière journée, les Anglais sont donc condamnés au fin fond de la classe. Cependant, ils ne paniquent pas. "Nous sommes en dessous de nos standards, mais ce n'était pas si mal ce (vendredi) soir. Une occasion pour eux, un but… Je pense que nous contrôlions le jeu", a ainsi estimé Declan Rice.
Premier League
Un All-Star Game en Premier League ? Voici ce que cela pourrait donner
14/09/2022 À 21:14

14 tirs à 10, 53% de possession

Gareth Southgate, sélectionneur critiqué, partage son analyse : "Je ne peux pas être trop difficile sur la performance, nous avons eu plus de possession (53%, NDLR), plus de tirs (14 à 10), plus de tirs cadrés (4 à 3), je pense qu'on a bien joué pendant de grandes parties du match." A San Siro, son équipe n’a pas vécu un naufrage de l’ampleur de celui de juin, lors d’une défaite à domicile 0-4 face à la Hongrie.
Southgate sera probablement moins bousculé, aussi, par la presse et l'opinion publique. Il anticipe tout de même les conséquences de ce nouvel échec. "Tout le monde va commenter le résultat, est-il persuadé. Mais il y a eu des points positifs. C'est vraiment difficile de déterminer pourquoi nous ne marquons pas."

Giacomo Raspadori exulte après son but lors de Italie-Angleterre - Nations League 2022-23

Crédit: Getty Images

"Croyez-moi, nous allons être bons"

"Nous avons dominé, avec le ballon, réussi à nous créer des occasions, particulièrement lors de la deuxième période", appuie Harry Kane, qui symbolise cette disette offensive, ne serait-ce que par son pedigree d’avant-centre de classe mondiale. Son sélectionneur sait que le temps presse, pour redresser la barre, dès lundi face à l’Allemagne, avant de vite se tourner vers le Qatar : "Nous sommes là où nous en sommes en termes de timing... Nous devons faire de notre mieux pour garder les gars sur la bonne voie."
"Le résultat va dicter les réactions, mais nous n'étions pas loin en termes de performance ce soir, et je dois faire en sorte que les joueurs continuent de croire en ce qu'ils font", a insisté un Southgate garant d’optimisme. Declan Rice s'est quant à lui voulu plus rassurant que son entraîneur, en conclusion, au micro de Channel 4 : "Croyez-moi, nous allons être bons."

Harry Kane face à Leonardo Bonucci

Crédit: Getty Images

Premier League
Kane sauve les Spurs après un derby de feu
14/08/2022 À 17:34
Premier League
Attention, Tottenham avance masqué…
13/08/2022 À 18:04