Les Pays-Bas n'ont pas eu à forcer leur talent. Ce jeudi soir, les Néerlandais se sont imposés en Pologne (0-2), lors de la cinquième journée de la Ligue A de la Ligue des Nations. Au PGE Narodowy de Varsovie, Cody Gakpo a ouvert la marque (14e), avant que Steven Bergwijn ne mette définitivement les siens à l'abri (60e). Au classement du groupe 4, les hommes de Louis van Gaal conservent la tête, alors que les partenaires de Robert Lewandowski restent troisièmes.
La seule fois où Wojciech Szczesny a eu le ballon entre les mains, c'est quand il est allé le chercher au fond de son but. Car, durant ces 90 minutes de jeu, le réalisme des Pays-Bas a été parfait, avec deux frappes cadrées pour deux buts. L'ouverture du score est intervenue peu avant le premier quart d'heure de jeu. Sur son côté droit, Denzel Dumfries a adressé un centre fort devant le but, pour Cody Gakpo, qui a pu conclure à bout portant (14e, 0-1).
Ligue des Nations
Les Pays-Bas au rendez-vous du Final Four
25/09/2022 À 20:39

Depay est sorti sur blessure

Une première réalisation après un échange de 21 passes. Soit le total le plus important pour un but des Pays-Bas depuis novembre 2014. A l'heure de jeu, c'est ensuite Steven Bergwijn qui a pu se mettre en évidence. L'ancien pensionnaire de Tottenham s'est appuyé sur Vincent Janssen pour un une-deux, avant de conclure d'une frappe à ras de terre (60e, 0-2).

Memphis Depay

Crédit: Getty Images

Un but marqué quelque peu contre le cours du jeu, tant les Polonais avaient semblé montrer un visage plus convaincant au retour du vestiaire. Les sorties de Frenkie de Jong à la pause puis celle de Memphis Depay sur blessure (52e) pouvaient leur permettre d'espérer. Mais dans ce second acte, Remko Pasveer, pour sa première sélection à 38 ans et 318 jours, n'a eu aucune intervention à effectuer. Sa seule petite frayeur est intervenue lorsque Arkadiusz Milik était en position idéale pour le battre avant de manquer l'immanquable (53e).

La frustration de Lewandowski

Au grand désarroi d'un certain Robert Lewandowski, qui a souvent laissé paraître sa frustration tant cette rencontre n'allait pas dans le sens qu'il désirait. Si ses compatriotes ont frappé à six reprises, lui n'a absolument rien eu à se mettre sous la dent. Paradoxalement, les Polonais ont davantage été dangereux dans le premier acte, mais ni Piotr Zielinski (9e) ni Nicola Zalewski (37e) n'ont mis assez de conviction dans leurs tentatives respectives pour mettre en danger Pasveer.
Le portier de l'Ajax est devenu le deuxième joueur le plus âgé à jouer pour les Pays-Bas après Sander Boschker (39 ans, 224 jours) en 2010 contre le Ghana. Surtout, il permet donc aux siens de rester sur leur lancée dans cette Ligue des Nations. Pour envisager le Final Four, il faudra ne pas flancher, ce dimanche soir, contre la Belgique (20h45). Pour une finale dans ce groupe 4.
Ligue des Nations
Un intérimaire prestigieux : Henry coachera la Belgique face aux Pays-Bas
23/09/2022 À 17:05
Ligue des Nations
Les Pays-Bas au buzzer, la Belgique s’accroche
14/06/2022 À 20:42