C'est un coup dur dont Nice se serait bien passé. Mais le Gym est prêt à faire sans Dante, son chef de défense blessé pour de longs mois, dès le rendez-vous face au Slavia Prague jeudi en Ligue Europa. "C'est à moi de trouver la solution" pour remplacer le "papa" de l'équipe, victime d'une rupture d'un ligament du genou gauche, explique Patrick Vieira dans Nice-Matin. "On fera front, assure l'entraîneur. Pierre Lees-Melou prendra le brassard. Dante reviendra. Il a tout notre soutien".

Le Gym ne veut pas entendre parler de joker médical et va reconstruire son mur défensif avec les briques dont il dispose déjà. L'OGCN travaille bien sur le mercato depuis dix ans et a augmenté son attractivité en passant sous la bannière d'Ineos, riche entreprise de pétrochimie. L'effectif est bâti pour palier la longue absence de Dante. Vieira dispose au mieux de sept solutions.

Ligue Europa
Encore battu, Nice est tout proche de la sortie
IL Y A 9 HEURES

Quatre footballeurs sont formés au poste de défenseur axial: Stanley Nsoki, Robson Bambu et Flavius Daniliuc ainsi que Danilo Barbosa, qui avait été très intéressant en l'absence de Christophe Hérelle la saison passée. Vieira avait expliqué récemment avoir décidé de passer à trois défenseurs axiaux en ayant vu Stanley Nsoki "franchir un palier à l'entraînement".

Trio Lotomba-Pelmard-Daniliuc

Mais l'ancien Parisien était forfait à Angers (3-0 pour l'OGCN) en raison d'un petit problème à un adducteur et reste incertain pour le déplacement à Prague. Danilo Barbosa, qui n'a pas encore joué un match cette saison en raison d'une blessure à un genou, a été victime à sa reprise d'une lésion musculaire et sera indisponible un bon moment. Bambu (22 ans), autre Brésilien, transféré pour 9 millions d'euros de Paranaense, s'est affirmé au fil des matches dans le sillage de son compatriote et capitaine.

Flavius Daniliuc au duel lors de Nice-Celtic Glasgow en amical en 2020

Crédit: Getty Images

Quant à Daniliuc, jeune international autrichien (19 ans), également arrivé cet été en provenance de l'académie du Bayern Munich, Vieira l'a "trouvé à l'aise. Il a une forte personnalité, de la facilité pour ressortir les ballons proprement avec calme. Défensivement, il est agressif, il a été très bon dans un moment compliqué pour l'équipe".

On peut ajouter à la liste Morgan Schneiderlin, mais la descente d'un cran du milieu international imposerait de repenser un milieu de terrain qui a trouvé équilibre et rayonnement lors des derniers matches. Le trio Jordan Lotomba - Andy Pelmard - Daniliuc a bien terminé le boulot à Angers, dimanche, après la sortie sur civière du "CommanDante". Le Gym peut donc aussi compter sur Lotomba, latéral droit au départ, et Pelmard (20 ans). Formé au club, il était sur la feuille de match à Moscou le 22 février 2018 pour le 16e de finale retour contre le Lokomotiv (défaite 1-0).

"Pas son dernier match"

Évidemment, les trois sont loin de l'expérience de Dante (72 matches européens), vainqueur de la Ligue des champions 2013 avec le Bayern. Cette précieuse expérience, Dante devrait encore la mettre au service des Aiglons. "Ça ne sera pas la fin de sa carrière et ça ne sera pas son dernier match avec l'OGC Nice", a assuré le directeur du football, Julien Fournier, sur les médias du club. "Exemple de professionnalisme sur le terrain", Dante "fera sa rééducation à 400 % et (...) reviendra à son niveau", assure le dirigeant. "Son futur s'inscrit à l'OGCN, en tant que joueur, tant qu'il le voudra, puis dans un autre rôle".

Dante lui-même se projetait en début de saison. "Je ne veux pas arrêter", annonçait le Brésilien, "vraiment pas joyeux" quand il devait s'"interroger sur l'après-football". "J'ai toujours envie de jouer, de me faire mal à l'entraînement", même si à "un moment il faudra être lucide par rapport à la progression du club", disait-il, citant son ami le Montpelliérain Vitorino Hilton (43 ans) en exemple. "J'ai vu Dante, moralement, ça allait", positive Vieira. C'est quelqu'un de fort. Son absence change beaucoup de choses car c'est un exemple, une forte personnalité". Mais le Gym a de la ressource.

Patrick Vieira lors du match opposant Bordeaux à Nice, le 27 septembre 2020

Crédit: Getty Images

Ligue Europa
Diminué et sans rythme, Nice n'a plus le choix face au Slavia Prague
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
Covid-19 : le match entre l'OM et Nice vers un report ?
13/11/2020 À 12:50