Imago

Ben Arfa, au nom du père

Ben Arfa, au nom du père
Par Eurosport

Le 14/10/2008 à 12:45Mis à jour

Hatem Ben Arfa s'apprête à vivre un match spécial face à la Tunisie, son pays d'origine dont son père a défendu les couleurs. L'occasion également pour le Marseillais de marquer des points pour s'installer enfin chez les Bleus après avoir raté l'Euro 2008

Au risque de tomber dans le cliché, ce match sera forcement particulier pour Hatem Ben Arfa. Contre son pays d'origine, les souvenirs vont forcement ressurgir. A commencer par celle de son père, Kamel, ancien international tunisien. Le joueur de l'OM aurait d'ailleurs pu marcher dans ses pas. Pourtant, alors qu'il avait été contacté par Roger Lemerre pour porter le maillot des Aigles de Carthage, il n'avait pas hésité à se tourner vers l'équipe de France. "Ce sera un match spécial, avouait-il tout de même la semaine dernière à Clairefontaine. Je suis très content de jouer contre la Tunisie. J'ai beaucoup de famille là-bas, j'y vais tout le temps. Ce sera spécial et marrant".

Mais, avant de passer des Espoirs aux A, il lui aura fallu s'armer de patience. Et alors qu'il pensait avoir pris en route le train emprunté bien avant lui par Karim Benzema et Samir Nasri, Ben Arfa (6 sélections) est passé à côté de l'Euro 20008. "C'est fini, c'est du passé, affirme-t-il. Là, on construit l'avenir". Une déception qui lui a permis de progresser : "Cet évènement m'a appris beaucoup de choses. Cela m'a permis de relativiser. Dans la vie, il y a des hauts et des bas, il faut accepter tout ce qui t'arrive. Après, c'est plus facile à dire qu'à faire. Tu es déçu sur le coup mais, après, c'est fini. C'est la vie".

"Ce sera spécial et marrant"

Pourtant, de cette génération 1987, le natif de Clamart est sans conteste le plus doué. Le plus technique, le plus rapide, le plus créatif, il paye en revanche une mauvaise image façonnée depuis ses années de formation à Lyon. Soliste dans un sport collectif, Ben Arfa en énerve plus d'un. A commencer par Cris à l'OL. Le Brésilien ne s'était pas gêné pour mettre en cause son comportement. "Sur le terrain, il peut faire des choses magnifiques. En dehors, en revanche, il peut parfois avoir des réactions un peu bêtes, avait-il déclaré dans France Football. C'est bizarre parce que quand tu lui parles et que tu essaies de lui expliquer quelques petits trucs importants pour sa vie et sa carrière, il te dit toujours qu'il tiendra compte de ce que tu lui dis. Le problème, c'est que dix minutes après, dès que tu as le dos tourné, il fait exactement le contraire de ce que tu lui as dit".

A Marseille, il laisse pour le moment les dirigeants et l'encadrement sur leur faim. "Il a plus de bas que de hauts, a ainsi déclaré l'entraîneur Eric Gerets, qui ne l'a titularisé que quatre fois en Ligue 1. J'attends plus, car on ne parle pas d'un inconnu, on parle d'un des plus grands espoirs du football français. C'est pour cela que c'est trop peu. Il perd trop de ballons. Vu ses qualités, il doit être plus important pour l'équipe. Il a des actions que personne dans l'équipe ne se procure." La réponse de l'intéressé n'avait pas tardé, Ben Arfa affirmant ne pas être un "extraterrestre". "Même moi, je sais que je peux faire beaucoup mieux, avait-il concédé. Je dois être plus constant. Tout cela va venir et je suis sûr que ça va venir cette saison."

Titulaire à gauche ?

Aujourd'hui, la mauvaise passe de Florent Malouda peut lui ouvrir les porters à gauche en équipe de France. Ménagé la semaine dernière après un choc reçu au genou droit et resté sur le banc à Constanta contre la Roumanie (2-2), le Marseillais devrait avoir sa chance face à la Tunisie. Mais, malgré son étiquette d'intermittent, il est déjà attendu par les hommes d'Humberto Coelho. "Pour moi, il est Tunisien. C'est un bon joueur et un grand technicien. Il aime dribbler, et quand il part, on ne peut pas le contrôler. A tout moment il peut faire quelque chose. Avec Marseille, il nous a fait très mal", a mis en garde le Tunisien du Mans, Saber Ben Frej. Alors Ben Arfa va-t-il rattraper le temps perdu au Stade de France ?

0
0