Sans faire forte impression, l’Olympique de Marseille renoue avec la victoire. Malmenés par des Nîmois entreprenants, les Marseillais ont dû leur salut à un but de Duje Caleta-Car (1-0, 31e) et à des arrêts décisifs de Steve Mandanda en fin de rencontre. À deux semaines de la reprise de la Ligue 1, André Villas-Boas a aligné son équipe type mais Dimitri Payet, Florian Thauvin et Dario Benedetto n’ont jamais su combiner dans la moitié de terrain adverse. Assis sur sa glacière, l’entraîneur portugais s’est agité tout au long de la rencontre, mécontent de la prestation de ses joueurs.

Ligue 1
A l'OL, la panne d'inspiration
18/09/2020 À 22:06

Seul point positif à retenir de cette rencontre pour "AVB" : le niveau de Steve Mandanda. Le capitaine marseillais a été plus sollicité que son homologue nîmois, Baptiste Reynet, et a toujours répondu présent que ce soit devant Ferhat (41e, 45e+2), Benrahou (86e) ou Denkey (88e). Moussa Koné avait réussi à battre le gardien olympien avant d’être signalé hors-jeu (10e) alors qu’Haris Duljevic a manqué le cadre à bout portant (86e). L’inspiration géniale de Payet, auteur d’un superbe centre de l’extérieur du pied droit pour la tête de Caleta-Car (0-1, 31e), masque quelque peu la piètre performance collective des vice-champions de France.

Un collectif à parfaire

Mais il faudra proposer autre chose dans les semaines à venir, quand le championnat et la Ligue des champions se présenteront aux Phocéens. 18e de Ligue 1 et officiellement maintenu suite à l’arrêt de la saison, Nîmes a montré plus de choses sur ce match, à l’image de la recrue norvégienne Birger Meling, excellent dans son couloir gauche. Si les Nîmois n’ont toujours pas gagné en match de préparation, Jérôme Arpinon, arrivé en remplacement de Bernard Blaquart, pourra s’appuyer sur ce qu’il a vu ce dimanche soir tant le pressing de ses joueurs a mis à mal la défense marseillaise. L’état de santé de Benedetto d’un côté et de Koné de l’autre, tous deux sortis en première période sur blessure, sera à surveiller.

Ligue 1
Lyon n'y arrive toujours pas
18/09/2020 À 20:42
Ligue 1
L'évidence Rayan Cherki
18/09/2020 À 04:09