Lyon semble prêt pour attaquer la Ligue 1 dans les meilleures dispositions. Pour son dernier match de préparation l’opposant à l’Inter Milan, le vice-champion d’Italie, les Gones ont concédé un nul prometteur dans un stade hostile (2-2). Ils sont même parvenus à mener 2 buts à 0, avant d’observer la réaction d’orgueil des Nerazzurri, sous l’impulsion d’un Romelu Lukaku revanchard, et buteur. En attaque, les Lyonnais ont montré de belles choses, tandis qu’Alexandre Lacazette a encore marqué. Ajaccio est prévenu : l’Olympique Lyonnais a fait le plein de confiance pendant l’été.
Il était dit que le match entre Lyon et l’Inter Milan n’était qu’amical. Pourtant, à en juger par les prestations des uns et des autres, il a parfois ressemblé à une vraie joute européenne. Intense et très disputé, le face-à-face a livré toutes ses promesses. Il a d’abord tourné à l’avantage de l’OL, qui a marqué contre le cours du jeu. Alors que les Nerazzurri semblaient monter en puissance, Lucas Paqueta a servi Alexandre Lacazette sur un plateau (0-1, 31e). Et les hommes de Peter Bosz aurait presque pu faire le break juste avant la pause, mais Malo Gusto a trouvé le poteau et Karl Toko-Ekambi a manqué de précision dans la frappe qui a suivi (44e).
Ligue 1
Tuto communication pour Bosz : Comment Aulas lâche ses entraîneurs
17/09/2022 À 21:53

Lyon est physiquement prêt

Le second but lyonnais a finalement été inscrit peu après le retour des vestiaires. Il y a encore eu un poteau, signé Houssem Aouar sur un centre de Lacazette, mais Rayan Cherki a eu plus de réussite que ses partenaires en seconde lame (0-2, 49e).
Néanmoins, il était encore trop tôt pour penser l’OL définitivement devant. D’autant que les Milanais n’ont pas trop eu le temps de se sentir assommés. Quelques secondes après le but de Cherki, Romelu Lukaku a enfin été récompensé de ses efforts. Toujours ultra puissant, le Belge s’est aisément imposé dans les airs sur un service de Hakan Calhanoglu (1-2, 51e). L’attaquant a des comptes à régler après sa pige compliquée à Chelsea.
Cette réduction du score méritée a totalement relancé les Nerazzurri, qui ont pu compter sur l’immense talent de Lautaro Martinez pour égaliser. L’Argentin s’est fendu d’un sublime enchaînement pour mettre Nicolo Barella sur orbite (2-2, 65e). Lyon a ensuite baissé en régime, ce qui paraît logique à une semaine de la reprise, même si Moussa Dembélé est passé tout près d'arracher la victoire avec une tête échouant sur la barre (78e). Le Belge, barré par Lacazette dans le onze de départ, venait tout juste d’entrer en jeu. Lui aussi a des choses à prouver.
Ligue 1
Bosz sur Toko Ekambi : "Tout le monde sait qu’il peut faire mieux"
29/08/2022 À 14:18
Serie A
Dumfries délivre l'Inter à la dernière seconde
13/08/2022 À 20:49