Les Bleues de Corinne Diacre ont fait le job. Dans le cadre de leur préparation à l’Euro féminin de football 2022, qui se déroulera du 6 au 31 juillet prochain, les Françaises se sont imposées sans encombre face au Cameroun, ce samedi soir à Beauvais (4-0). Entrée à la mi-temps, l’attaquante du Paris FC, Ouleymata Sarr a notamment signé un doublé. Prochain et dernier match de préparation avant le grand tournoi qui aura lieu en Angleterre, ce sera vendredi prochain au stade de la source d’Orléans, face à l’équipe nationale du Vietnam.
Le film du match
Regardez les championnats de France de cyclisme sur route Messieurs dimanche en direct sur Eurosport
Euro 2022
"Un jour, cette équipe de France fera vibrer le monde entier"
28/07/2022 À 12:01

Clara Matéo, patronne du premier acte

Après une lourde préparation physique effectuée lors de ces deux dernières semaines, les coéquipières de Marie-Antoinette Katoto avaient surtout pour objectif de reprendre le chemin de la compétition, ce samedi soir au stade Pierre Brisson de Beauvais. Après deux alertes sérieuses signées Delphine Cascarino (9e) et Katoto (28e), les Bleues ont accéléré à la demi-heure de jeu. Servie de manière astucieuse par Clara Matéo à la limite du hors-jeu, Melvine Malard, la jeune attaquante de l’Olympique Lyonnais a inscrit son 4e but en Bleu d’une belle frappe placée du droit (1-0, 31e). La passe décisive de l’attaquante du Paris FC est venue couronner une première période très inspirée de sa part, avec de très intelligents mouvements entre les lignes.
Griedge Mbock a plié tout suspense quelques minutes plus tard, d’une belle demi-volée du droit après un long ballon de Charlotte Bilbault mal repoussé par la gardienne camerounaise Ange Gabrielle Bawou (2-0, 38e).

Ouleymata Sarr a aussi brillé

Alors qu’elle doit annoncer lundi dans quel club elle évoluera la saison prochaine, Marie-Antoinette Katoto, l’attaquante phare des Bleues et du Paris Saint-Germain n’a pas marqué ce soir, malgré une belle reprise de volée sortie par Bawou en première période. Remplacée à la pause par Ouleymata Sarr, Katoto a vu l’attaquante du Paris FC briller, sur deux superbes reprises de la tête inscrites sur corner (58e, 63e).
Avec un peu plus de réussite, Sarr, une des surprises de la liste des 23 de Corinne Diacre, aurait même pu marquer deux autres buts, sans l’intervention sur la ligne d'Aurella Awona après un joli lob devant Bawou (54e) et sa frappe du droit repoussée par le poteau, sur un nouveau service de Clara Matéo (86e). Mais l’essentiel est ailleurs : physiquement, les Bleues semblent bien monter en puissance, alors qu’Hawa Cissoko, entrée à un poste d’arrière droit inhabituel pour la défenseure de West Ham, a été exclue en toute fin de match pour un second jaune. Avant leur entrée en lice à l’Euro le 10 juillet face à l’Italie, les Bleues auront un dernier match de préparation pour se roder, vendredi prochain à Orléans face au Vietnam.
Euro 2022
Avec des si...
28/07/2022 À 05:21
Euro 2022
L'Antisèche : Encore cette fichue inefficacité, mais quelque chose s'est créé
27/07/2022 À 22:27