Eurosport

Brésil - France (3-0) : Les Bleus concèdent une nouvelle défaite, la troisième de rang

Et 1, et 2, et 3-0...
Par Eurosport

Le 09/06/2013 à 22:45Mis à jour Le 10/06/2013 à 00:54

L’équipe de France a terminé sa tournée sud-américaine comme elle l’avait commencée : par une défaite. Les Bleus se sont lourdement inclinés au Brésil (3-0), dimanche. C'est le troisième revers de suite de la France. Le quatrième depuis le début de l'année 2013. Inquiétant.

L’Amérique du Sud ne restera pas un bon souvenir pour les Bleus. Battus sans gloire par l'Uruguay mercredi (1-0), ils ont conclu leur tournée par une lourde défaite face au Brésil (3-0), à Porto Alegre. Malgré le retour de plusieurs cadres, dont Hugo Lloris et Karim Benzema, et une première période correcte, l’équipe de France n’a pas résisté au coup d’accélérateur des Auriverde après la pause. Oscar (54e), Hernandes (84e) et Lucas (90+2, s.p.) sont venus rappeler à Didier Deschamps les chantiers qui restent à faire avancer. En 2013, le bilan parle de lui-même avec une quatrième défaite en cinq matches. La plus large depuis l'Euro 2008 (4-1 contre les Pays-Bas). La dernière fois que les Tricolores avaient connu pareille série noire, c’était en 1981. Pas idéal pour regonfler un capital confiance déjà bien entamé avant les échéances capitales de la rentrée.

AFP

Le mystère Benzema

Didier Deschamps repart aussi d’Amérique Latine sans réponse face au mystère Benzema. Aligné d’entrée à la pointe d’un 4-3-3, l’attaquant a poussé son mutisme à 1082 minutes sous le maillot bleu. Plus d’un an sans marquer depuis le 5 juin 2012. Mais, au-delà de son cas personnel, le milieu de terrain renforcé pour contrer les artistes brésiliens (Matuidi, Cabaye, Guilavogui) a une nouvelle fois privé le Madrilène de ballons exploitables dans la surface adverse. Dans la valise du sélectionneur restent quelques satisfactions : la première période, l’apport de Dimitri Payet sur les deux matches ou la première titularisation encourageante de Guilavogui. Un peu léger face au Brésil, même retombé au 22e rang mondial mais lancé vers la Coupe des Confédérations. La France aura encore un match amical face à la Belgique, le 14 août à Bruxelles, pour trouver des réponses avant de retrouver les qualifications du Mondial 2014 en Géorgie, le 6 septembre.

0
0