AFP

Vainqueurs de l'Angleterre (1-0), Podolski et la Mannschaft se quittent en beauté

Podolski a brillamment réussi sa sortie

Le 22/03/2017 à 22:44Mis à jour Le 22/03/2017 à 23:02

MATCH AMICAL - Une frappe du gauche de 25 mètres en pleine lucarne comme un symbole. Pour sa 130e et ultime sélection avec la Mannschaft, Lukas Podolski a offert la victoire à l'équipe d'Allemagne contre l'Angleterre (1-0), mercredi soir en match amical au Signal Iduna Park de Dortmund. Le point d'orgue d'une rencontre qui ne restera par ailleurs pas dans le annales du beau jeu.

Lukas Podolski a réussi ses adieux. Pour sa 130e et dernière sélection, "Poldi" a signé un but magnifique pour donner la victoire à l'Allemagne face à l'Angleterre, mercredi soir à Dortmund (1-0). Et répondre ainsi à l'accueil chaleureux réservé par la Fédération allemande et le public du Signa Iduna Park, qui lui a offert une très belle standing-ovation à sa sortie en fin de match (85e).

La fête a pourtant longtemps manqué de saveur pour Podoloski tant l'Allemagne était sans idée et sans intensité face à une équipe anglaise bien organisée et plus volontaire. Jusqu'à cet éclair, une passe pleine de clairvoyance de Toni Kroos remisée par André Schürrle vers "Poldi". L'ancien Gunner a décalé le ballon sur son pied gauche avant d'expédier un missile de 25 mètres dans la lucarne de Joe Hart pour inscrire son 49e et dernier but en sélection (1-0, 69e).

Ter Stegen, chanceux et décisif

Un éclair et c'est tout, même si Julian Brandt (49e), Leroy Sané (73e) et Schürrle (88e) ont légèrement fait frissonner le public de Dortmund. Si Podolski a été le héros de la fête, il le doit surtout à Marc-André ter Stegen. Titulaire en l'absence de Manuel Neuer, le gardien du Barça a été l'homme le plus en vue de l'équipe d'Allemagne. Chanceux sur une frappe d'Adam Lallana repoussée par son poteau (31e), ter Stegen a été impeccable sur quelques situations chaudes (26e, 54e) et décisif dans un duel remporté face à Dele Alli, mis sur orbite par Jamie Vardy (41e).

Une action symbolique du manque d'efficacité de l'Angleterre. Elle a pourtant montré des choses intéressantes dans le 3-4-3 mis en place par Gareth Southgate, avec un Alli très influent mais sans réussite (44e, 53e, 60e). Mais cela n'a pas suffi pour éviter au sélectionneur anglais sa première défaite. Parce qu'en face, une dernière fois, il y avait "Poldi".

La joie de Lukas Podolski lors de sa dernière avec l'équipe d'Allemagne contre l'Angleterre

La joie de Lukas Podolski lors de sa dernière avec l'équipe d'Allemagne contre l'AngleterreAFP

0
0