Getty Images

Matches amicaux : L'Espagne et la Suisse se quittent sur un nul (1-1)

Pour une fois, l'Espagne ne remercie pas De Gea

Le 03/06/2018 à 22:52Mis à jour Le 03/06/2018 à 23:09

MATCHES AMICAUX – L'Espagne n'a pas réussi mieux qu'un nul contre la Suisse, dimanche, dans le Stade de la Cerámica, pour son premier match de préparation au Mondial (1-1). Álvaro Odriozola a inscrit son premier but en sélection et ouvert le score par la même occasion avant la demi-heure de jeu. Mais Ricardo Rodríguez a égalisé après la pause à la suite d'une erreur grossière de David de Gea.

Il est toujours difficile d'analyser et de déchiffrer un match amical, surtout lorsqu'il y a douze changements opérés en tout et pour tout. Mais l'Espagne, qui avait ouvert le score et qui maîtrisait les débats, s'est faite surprendre par un but de Ricardo Rodriguez. Plus que le nul en lui-même, c'est la boulette du gardien David De Gea, coupable d'avoir relâché un tir de Stefan Lichtsteiner au profit du joueur de l'AC Milan, qui a terni la soirée. Comme l'Allemagne, battu vendredi face à l'Autriche (2-1), les champions du monde 2010 ont connu un petit accroc.

Mais l'essentiel est ailleurs, évidemment. Diego Costa a été utile dans un rôle de remiseur. La relation Iniesta-David Silva est toujours aussi enthousiasmante. Marco Asensio, entré en jeu, a été très bon. Et surtout, le collectif de la Roja a plutôt séduit. Notamment en première période, avant de se laisser endormir en seconde. En fin de match, pour la forme, les joueurs de Lopetegui ont poussé, mais Nacho a trouvé le poteau (90e) et la tête de Thiago Alcantara était trop croisée (90e+1).

Odriozola a marqué des points

Titulaire au poste d'arrière droit en l'absence de Daniel Carvajal, qui espère être de retour de blessure pour le premier match du Mondial face au Portugal, Alvaro Odriozola a prouvé qu'il pouvait être une solution de recours fiable. Pour sa troisième sélection, il a ouvert le score sur un centre de David Silva, qu'il a repris du droit, de volée (29e). Il a aussi offert quelques montées sur son couloir et a pu faire quelques centres intéressants. Si Carvajal n'est pas rétabli à temps, le sélectionneur espagnol pourra compter sur son petit chouchou de 22 ans.

0
0