Il en voulait plus, toujours plus. Ce que préfère Kylian Mbappé, c'est d'être attendu au tournant. Après un rassemblement où il a tenté de faire bouger les lignes hors du terrain en boudant un shooting de la FFF, et alors que certaines critiques s'élevaient contre sa manière de faire, il a rappelé, sur la pelouse cette fois-ci, qu'il n'était pas tout à fait comme les autres.
Durant 90 minutes à Lille face à l'Afrique du Sud (5-0), il y avait Kylian Mbappé d'un côté et les 21 autres acteurs de l'autre. Auteur d'un doublé, et d'une passe décisive pour Mattéo Guendouzi, il a plané sur la rencontre et atteint des chiffres inédits depuis 2006 pour un joueur de l'équipe de France (12 tirs, 6 cadrés, 20 ballons touchés dans la surface adverse). Si la faiblesse de l'opposition tend à atténuer son bilan, la multiplication de ses démonstrations en Bleu rappellent qu'il n'est plus le même joueur depuis l'Euro.
Equipe de France
Zidane ne ferme pas la porte au PSG... mais vise surtout les Bleus
23/06/2022 À 06:28

Des chiffres qui donnent le vertige

Sur ces cinq derniers matches en sélection, il affiche neuf buts et cinq passes décisives et jamais un Bleu n'avait délivré cinq caviars lors de cinq matches consécutifs. Pas même Michel Platini ou Zinedine Zidane. Le voilà désormais à 26 buts… à 23 ans, un âge où Henry n'en avait inscrits que huit.
Si Olivier Giroud a le record de buts de Thierry Henry dans le viseur, Kylian Mbappé a sa petite idée sur la question : "J’ai toujours voulu être le premier partout. En équipe de France comme en club. Ce qu’a fait Thierry Henry, personne ne l’a fait, mais je pense que je peux y arriver et bien plus vite qu’on le croit." Difficile de lui donner tort au regard de ses temps de passage.

Clauss, comment peut-on siffler un joueur de l’équipe de France ?

La France joue à douze avec lui
Alors que l'Euro l'avait fragilisé, sa réaction prouve que ce n'était qu'un accident. Désormais, peu importe que ce soit en club ou en sélection, il est dans la forme de sa vie : "Je me sens très bien sur le terrain, a-t-il réagi au micro de TF1 après la rencontre. J'ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec mes copains et je pense qu'on en a donné." Lui en particulier en variant les dribbles, le jeu à une touche ou les accélérations foudroyantes. Et que dire de cette praline sans élan et en pleine lucarne ?
De quoi dégoûter Hugo Broos, le sélectionneur de l'Afrique du Sud : "Je suis un peu en colère contre mon collègue (ndlr : Didier Deschamps) d'avoir aligné Kylian Mbappé ce soir et pas vendredi. Vous ne pouvez pas vraiment le neutraliser sur le terrain. Vous avez un sacré joueur. La France joue à douze avec lui." Avec 91 ballons touchés, KMB fut à l'origine d'une quinzaine d'occasions franches dont les deuxième, troisième et cinquième buts.
"Je vous avais dit qu’il était radieux, c’est la réalité, a noté Didier Deschamps. Évidemment, il avait des jambes en feu. Sa capacité à accélérer, à marquer, ça en fait un joueur hors norme mais il a cette capacité à s’inscrire dans le collectif sur le terrain et en dehors. C’est pas Kylian et les autres mais c’est Kylian et le groupe." Un message martelé tout au long du rassemblement par un sélectionneur soucieux de ne pas mettre sa meilleure individualité au-dessus des autres. L'exercice va devenir de plus en plus compliqué alors qu'il n'a jamais semblé aussi déterminant pour sa sélection depuis l'automne dernier.

"Est-ce imaginable de partir à la Coupe du monde sans Giroud mais avec Ben Yedder et Nkunku ?"

Euro 2020
Mbappé reprend Le Graët : "Il considérait qu’il n'y avait pas eu de racisme après l'Euro"
19/06/2022 À 13:22
Coupe du monde
Zidane : "Bixente est le seul qui aurait pu me contenir"
19/06/2022 À 11:10