Getty Images

Cinq équipes pour trois places : la course au Top 4, c'est le dernier enjeu de la saison

Cinq équipes pour trois places : la course au Top 4, c'est le dernier enjeu de la saison

Le 13/01/2018 à 07:00

PREMIER LEAGUE - Alors que le titre semble acquis à City, la lutte pour finir à l'une des quatre premières places, synonyme de qualification directe en Ligue des champions, s'annonce intense. De Manchester United, 2e à Arsenal, 6e, cinq équipes vont se battre pour obtenir le précieux sésame. Chacune a des raisons d'y croire. Ou de s'inquiéter.

Manchester United, 2e avec 47 points

  • Pourquoi ils peuvent y croire

Les hommes de José Mourinho, actuellement dauphin de City, sont naturellement les mieux placés pour finir dans le Big Four à la fin de la saison. Et pour atteindre cet objectif, les Mancuniens vont pouvoir s'appuyer sur une équipe qui tourne bien depuis le début du championnat. Avec 45 buts inscrits, l'attaque de United est l'une des plus redoutable du Royaume. Seuls City et Liverpool font mieux. Et grâce à une défense retrouvée, les coéquipiers de Romelu Lukaku possède la meilleure différence de but (+29) derrière l'extraterrestre City (+51).

  • Pourquoi ils peuvent être inquiets

Pour conserver sa deuxième place Manchester United devra garder ce rythme sur la deuxième partie de saison. Or, MU a parfois connu des baisses de régime. Pas toujours en forme face à ses concurrents directs depuis le début de la saison (2V, 2D, 1N), les joueurs de Mourinho ne devront pas enchaîner les matchs nuls comme ils l'ont fait durant les fêtes (3 matchs nuls entre le 23 décembre et le 30 décembre), sous peine de voir fondre, comme neige au soleil, leur petit matelas de 6 points sur la 5e place.

Chelsea, 3e avec 46 points

  • Pourquoi ils peuvent y croire

Dans la lutte acharnée en Premier League, aucune équipe n'a le droit à l'erreur. Et Chelsea, tenant du titre, en a fait au début du mois de novembre. En enchaînant deux défaites (face à Manchester City puis Crystal Palace), les Blues ont laissé filer leurs concurrents directs. Mais depuis, les hommes d'Antonio Conte se sont repris et accusent seulement un petit point de retard sur la deuxième place. Porté par une "Spanish connection" redoutable (25 buts inscrits par les Espagnols) et un Eden Hazard de nouveau décisif, Chelsea a des arguments pour disputer la prochaine Ligue des champions.

Eden Hazard (Chelsea) devant Shkodran Mustafi (Arsenal) lors des demi-finales de League Cup.

Eden Hazard (Chelsea) devant Shkodran Mustafi (Arsenal) lors des demi-finales de League Cup.Getty Images

  • Pourquoi ils peuvent être inquiets

La saison de Chelsea pourrait se jouer fin février. Le 25, les Blues se déplaceront sur la pelouse de Manchester United. Une semaine plus tard, ils retrouveront Manchester City sur la pelouse de l'Etihad Stadium. En deux matchs, les coéquipiers d'Alvaro Morata peuvent tout gagner, mais surtout perdre beaucoup. Outre ces confrontations avec des concurrents directs, pour espérer finir dans le Top 4, les Blues devront également éviter de perdre des points face à des équipes plus modestes. Leurs défaites face à Burnley, Crystal Palace et West Ham pourraient coûter cher à la fin de la saison.

Liverpool, 4e avec 44 points

  • Pourquoi ils peuvent y croire

Deuxième meilleure attaque mais seulement 6e défense de PL, Liverpool n'est qu'à trois points de la deuxième place occupée par United et possède trois points d'avance sur Tottenham. Pour se qualifier en C1 la saison prochaine, les Reds pourront s'appuyer sur leur attaque qui fonctionne à plein régime. Avant le départ de Coutinho au Barça, 15 joueurs de leur effectif avaient inscrit au moins un but cette saison. S'il conserve leur redoutable efficacité face au but adverse, Liverpool peut espérer mener à bien ses objectifs et comptera sur Mohamed Salah (17 buts) et Roberto Firmino (9 buts) pour y parvenir.

Vidéo - Klopp : "Salah peut garder ce rythme"

00:30
  • Pourquoi ils peuvent être inquiets

Si les Reds restent sur une série de 13 matches sans défaite en Premier League, les hommes de Jurgen Klopp ont perdu leur maître à jouer durant ce mercato hivernal. Philippe Coutinho, désormais joueur du FC Barcelone, avait inscrit 7 buts cette saison en PL. Le départ du joueur Brésilien pourrait poser des problèmes dans ce début d'année 2018 à l’entraîneur des Reds. Avec deux déplacements et la réception de Manchester City et Tottenham dans les quatre prochaines journées, Liverpool pourrait y laisser des plumes.

Tottenham, 5e avec 41 points

  • Pourquoi ils peuvent y croire

Ça pourrait se résumer en un nom : Harry Kane. Avec 18 buts en 21 matchs de Premier League, l'Anglais de 24 ans est le meilleur artilleur du Royaume. Avec une telle arme dans son effectif, difficile d'imaginer Tottenham manquer la qualification en C1. Les Spurs accusent seulement trois points de retard sur Liverpool. Loin d'être insurmontable pour une équipe qui recevra United, Arsenal et City d'ici la fin de saison. Sur le podium les deux dernières années, Tottenham a l'habitude de jouer les premiers rôles en Premier League, ce qui pourrait compter dans une fin de saison qui s'annonce intense.

Harry Kane

Harry KaneGetty Images

  • Pourquoi ils peuvent être inquiets

Avec Arsenal, Tottenham est l'équipe du top 5 qui compte le plus de revers depuis le début de la saison. De plus, sur ses cinq défaites, quatre l'ont été contre un concurrent direct. Contre Chelsea, Arsenal et les deux clubs de Manchester, Tottenham a pris 0 points dans la phase aller. Un tel bilan dans la deuxième moitié de saison serait problématique et probablement rédhibitoire pour espérer obtenir l'une des quatre premières places à la fin de la saison.

Arsenal, 6e avec 39 points

  • Pourquoi ils peuvent y croire

Les Gunners possèdent pour l'instant cinq points de retard sur la quatrième place. Mais Arsenal possède un avantage sur l'ensemble de ses concurrents directs. Les hommes d'Arsène Wenger ont déjà disputé 7 de leurs 10 matches contre un membre du Top 5 actuel. Des matchs où les Londoniens n'ont pas gagné beaucoup de points (1 V, 3N, 3D). Jusqu'au 10 février où les Canonniers se déplaceront sur la pelouse des Spurs, Arsenal aura quatre matchs contre des équipes de seconde zone. De quoi grappiller des points précieux sur ses concurrents directs.

Vidéo - Wenger garde l'espoir de conserver Sanchez cet hiver... et au-delà

00:47
  • Pourquoi ils peuvent être inquiets

Tout simplement car devant eux, les autres équipes ne vont pas les attendre. Même si ces dernières risquent de laisser des plumes dans leurs multiples confrontations directes, Arsenal semble le moins bien placé pour se qualifier en Ligue des champions la saison prochaine. Les Gunners manquent de régularité pour actuellement espérer mieux que la 6e place qu'ils occupent. Depuis fin novembre, ils n'ont plus enchaîné deux succès de suite en Premier League.

Notre avis

Si Manchester United et Chelsea devraient logiquement finir dans les quatre premiers du championnat, la dernière place se jouera entre Liverpool, Tottenham et Arsenal. Les Reds vont souffrir du départ de Coutinho et ne pourront pas toujours compter sur leur attaque de feu pour compenser leurs carences défensives et cela malgré l'arrivée de Van Dijk. Avec Arsenal déjà en retrait au classement, c'est Tottenham, emmené par le duo Kane-Eriksen, qui devrait décrocher la dernière place qualificative pour la C1.

Laquelle de ces équipes ne se qualifiera pas pour la Ligue des champions ?

Sondage
1869 vote(s)
Manchester United
Chelsea
Liverpool
Tottenham
Arsenal
0
0