Getty Images

Tottenham s'impose 4-1 face à Liverpool et revient à hauteur de MU (2e)

Kane et Tottenham ne s'arrêtent plus

Le 22/10/2017 à 18:52Mis à jour Le 22/10/2017 à 19:23

Devant plus de 80 000 spectateurs, Tottenham a écrasé Liverpool (4-1), lors de la 9e journée de Premier League. Toujours aussi inspiré, Harry Kane a réussi un doublé face aux Reds qui n'avaient pas grand-chose à opposer aux Spurs. Troisième, Tottenham revient à hauteur de Manchester United avant leur duel samedi. Liverpool est neuvième.

Ce choc tant attendu aura très vite tourné au récital. Grâce à un doublé de Kane notamment, Tottenham s'est régalé (4-1) face à Liverpool ce dimanche à Wembley, pour le compte de la 9e journée de Premier League. Fébriles en défense, incapables de jouer collectivement en attaque, les joueurs de Jürgen Klopp enchaînent un 6e match sans victoire en championnat et disent déjà quasiment adieu déjà à leurs espoirs de titre. Loin, bien loin d'une formation de Tottenham en pleine bourre et désormais revenu à égalité avec Manchester United, à 5 points du leader City.

On savait la défense de Liverpool dans le dur depuis le début de la saison. Mais rien ne laissait imaginer un tel désastre. Face à des Spurs entrés pied au plancher dans la rencontre, les Reds ont complètement coulé, pris dans l'intensité et par les ballons en profondeur. En moins d'un quart d'heure, les joueurs de Jürgen Klopp avaient compris que leur après-midi serait compliqué. Le temps pour Harry Kane de profiter d'une double erreur de Matip et Mignolet (4e, 1-0) avant de lancer Son victorieusement, à la suite d'une nouvelle erreur, cette fois de Lovren (12e, 2-0). Et, avec plus de réussite, tout aurait pu être plié si la barre n'avait pas repoussé une nouvelle frappe du Sud-Coréen (15e).

Lloris a aussi brillé

Au lieu de quoi, Salah a profité d'une ouverture d'Henderson pour tromper Lloris du droit et relancer un match jusqu'à alors à sens unique (24e, 2-1). Pensait-on du moins. Car, malgré une domination territoriale évidente (64% de possession), Liverpool n'a plus alors que rarement mis en difficulté l'arrière-garde des Spurs. Et, lorsque cela a été le cas, Hugo Lloris s'est opposé avec brio aux tentatives de Coutinho (67e, 73e), Milner (71e) et Salah (78e). Mais, à cet instant, le match était déjà plié depuis longtemps et Tottenham avait depuis longtemps relâché sa pression, profitant de l'ambiance exceptionnelle d'un Wembley en fête.

Il faut dire que le but d'Alli, à la retombée d'un coup franc d'Eriksen repoussé plein axe par Matip (45+3e, 3-1) avait définitivement mis un terme aux espoirs des Reds. Beaucoup plus serein après la pause, conservant mieux le ballon en phase offensive, Tottenham n'avait en plus pas mis longtemps à faire un break défitinif. Et qui de mieux que l'intenable Kane pour venir clore ce festival, profitant d'une frappe contrée de Vertonghen et d'une sortie ratée de Mignolet (55e, 4-1). Son 13e but en 12 matches cette saison. Voilà les Spurs revenus à hauteur de Manchester United, son prochain adversaire, à la 2e place. Avec un Kane à ce niveau-là, Tottenham peut viser haut. Très haut.

Tottenham Hotspur's English striker Harry Kane celebrates after scoring their fourth goal during the English Premier League football match between Tottenham Hotspur and Liverpool

Tottenham Hotspur's English striker Harry Kane celebrates after scoring their fourth goal during the English Premier League football match between Tottenham Hotspur and LiverpoolGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0