Ford Rallye

Un joli festival et Liverpool garde le contact

Un joli festival et Liverpool garde le contact

Le 10/03/2019 à 12:52Mis à jour Le 10/03/2019 à 15:51

PREMIER LEAGUE - Ce ne fut pas une partie de plaisir mais Liverpool est parvenu à s'imposer contre Burnley (4-2), dimanche à Anfield, pour rester au contact de Manchester City, vainqueur samedi de Watford. Roberto Firmino et Sadio Mané ont inscrit chacun un doublé pour permettre aux Reds de signer un 22e succès en championnat. Il n'y a toujours qu'un point d'écart entre le leader et son dauphin.

Liverpool reste plus que jamais dans la course au titre. Ce dimanche après-midi, à Anfield, les Reds se sont imposés contre Burnley (4-2), dans le cadre de la 30e journée de Premier League. Alors que les Clarets avaient ouvert le score par Ashley Westwood (6e), Liverpool a réussi à renverser la situation grâce à un doublé de Roberto Firmino (19e, 67e) et un but de Sadio Mané (29e). Dans le temps additionnel, Johann Gudmundsson a redonné espoir aux siens (90e+1) avant que Mané n’enfonce définitivement le clou (90e+2). Au classement, Liverpool, 2e avec 73 points, reste au contact de Manchester City, leader avec 74 points.

Après la victoire de Manchester City contre Watford (3-1) samedi, Liverpool se devait de répliquer, encore plus après sa dernière sortie en championnat et son triste match nul et vierge (0-0) contre Everton. Pourtant, tout avait bien mal commencé pour les Reds, cueillis à froid d’entrée. Sur un corner concédé par Joël Matip, alors qu’il était seul, Burnley a ouvert le score à la surprise générale, alors que Liverpool n’avait pas encaissé de but depuis le 4 février dernier. Ashley Westwood s’est chargé de tirer un corner, qui s’est finalement avéré direct, alors qu’Alisson a été gêné par trois adversaires (6e, 0-1). Les Clarets, qui n’avaient plus battu Liverpool depuis septembre 1974, se sont alors mis à y croire, pendant treize petites minutes.

Mané en feu, Salah muet

Car Roberto Firmino a fini par remettre les deux équipes à égalité. Après un centre en retrait de Mohamed Salah, le Brésilien, en véritable renard des surfaces, s’est contenté de pousser le ballon dans le but vide (19e, 1-1). Dix minutes plus tard et après un ballon perdu par la défense de Burnley devant sa propre surface, Sadio Mané a donné l’avantage aux siens, d’une frappe enroulée de l’intérieur du droit (29e, 2-1), devenant ainsi le cinquième joueur de Liverpool à marquer dans six matches consécutifs de Premier League à domicile, après Michael Owen, Fernando Torres, Luis Suarez et Mohamed Salah.

En seconde période, les Reds ont imposé un faux rythme et Burnley s’est même retrouvé avec la possession du ballon en sa faveur. Finalement, les hommes de Jürgen Klopp ont fini par se mettre à l’abri. Après une mauvaise relance d’Heaton et alors que Mohamed Salah a fait tout le travail, Roberto Firmino a bien suivi, pour pousser, encore une fois, le ballon dans le but vide (67e, 3-1).

Et alors que Salah a cherché à de nombreuses reprises à marquer, comme sur cette frappe du gauche bien repoussée par Heaton, ce sont finalement les Clarets qui ont repris espoir pendant une petite minute. Dans le temps additionnel, Johann Gudmundsson a conclu du gauche une remise de Matej Vydra (90e+1, 3-2). Dans la foulée, Sadio Mané y est également allé de son doublé. L’international sénégalais, qui avait auparavant trouvé la barre transversale (82e), a trouvé la faille, après un bon service de Daniel Sturridge (90e+2, 4-2).

Désormais, Liverpool va pouvoir se tourner vers mercredi et son huitième de finale retour contre le Bayern Munich. Après le match nul et vierge de l’aller (0-0), tout reste ouvert pour des Reds qui cherchent à briller autant sur la scène européenne qu’en Premier League.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0