Getty Images

Premier League - 1ère j. : Manchester City s'impose tranquillement sur le terrain d'Arsenal (0-2)

Le champion citizen se promène déjà

Le 12/08/2018 à 18:54Mis à jour Le 12/08/2018 à 19:43

PREMIER LEAGUE - Manchester City s'est baladé. Dimanche après-midi, le champion d'Angleterre a logiquement dominé Arsenal à Londres (0-2) à l'occasion de la 1ère journée. Avec des buts de Sterling (14e) et Bernardo Silva (64e), les Citizens ont validé un succès sans forcer.

Le Big Five est bien au rendez-vous. Après Manchester United, Tottenham, Chelsea et Liverpool, Manchester City s'est lui aussi imposé lors de cette première levée de Premier League. Opposé à Arsenal à Londres, le champion en titre a étouffé son adversaire et le choc, un temps annoncé, n'a jamais eu lieu. Après un but rapide de Raheem Sterling en première période (14e), Bernardo Silva a donné un avantage définitif aux siens après la pause (64e). Et dire qu'il manquait Leroy Sané, David Silva, Gabriel Jesus et Kevin De Bruyne au coup d'envoi...

Pourtant, Arsenal n'a pas démérité. Pour la première d'Unai Emery en Premier League, les Gunners ont tenté de développer un football audacieux. Alexandre Lacazette a été écarté au coup d'envoi mais Pierre-Emerick Aubameyang, Mesut Özil, Aaron Ramsey et Henrikh Mkhitaryan avaient la charge de mener les offensives. Ils ont en fait buté sur un collectif mancunien rompu au pressing et au quadrillage du terrain.

Xhaka, Özil et Mustafi lors d'Arsenal - Manchester City en Premier League.

Xhaka, Özil et Mustafi lors d'Arsenal - Manchester City en Premier League. Getty Images

Lacazette a manqué l'égalisation

Avec son trio Bernardo Silva - Fernandinho - Ilkay Gündogan, City n'a pas forcément monopolisé le ballon (58,1% "seulement" au terme du match), mais son positionnement haut et la qualité de ses contres ont logiquement inquiété les Gunners. D'autant que les Londoniens, après moins d'un quart d'heure, avaient déjà encaissé le but de Raheem Sterling, auteur d'une jolie frappe sèche (0-1, 14e). Dominateurs, parfois inspirés, les Skyblues ont dû attendre l'heure de jeu pour se mettre à l'abri, Bernardo Silva concluant un joli contre en envoyant un missile dans la lucarne (0-2, 64e). La fin des espoirs pour Arsenal.

Même s'ils ont dominé les dernières minutes, tentant en vain de sauver l'honneur, les Londoniens ont surtout manqué l'occasion d'égaliser juste avant l'heure de jeu. Seulement deux minutes après son entrée, Lacazette s'est fendu d'un bel enchaînement pour finalement tirer à côté de peu (56e). La plus belle occasion d'Arsenal avec le tir d'Hector Bellerin en première période (21e).

Manchester City s'est montré autrement plus dangereux au cours de la rencontre et il aurait pu conclure sa prestation dominicale avec un score bien plus large. Il lui aurait fallu pour cela montrer plus de tranchant et de sérieux sur certaines offensives. Pep Guardiola ne s'en formalisera peut-être pas, le premier vrai choc de la saison étant prévu début octobre, pour un déplacement à Liverpool lors de la 8e journée. Ce sera certainement une autre histoire.

Walker, Fernandinho et Sterling lors d'Arsenal - Manchester City en Premier League.

Walker, Fernandinho et Sterling lors d'Arsenal - Manchester City en Premier League.Getty Images

0
0