Getty Images

Tottenham corrige Manchester United (0-3) et remonte à la 2e place

Tottenham frappe un grand coup

Le 27/08/2018 à 22:55Mis à jour Le 28/08/2018 à 00:15

PREMIER LEAGUE - En corrigeant (0-3) Manchester United à Old Trafford lundi soir grâce à un but de Harry Kane et un doublé de Lucas Moura, Tottenham s'est calé à la deuxième place du championnat, derrière Liverpool. Et pour José Mourinho, cette deuxième défaite en trois journées appelle à une remise en question.

Mauricio Pochettino n’avait encore jamais trouvé le chemin de la victoire à Old Trafford. Il a réparé cette anomalie en corrigeant des Red Devils au bord de la déprime grâce notamment à un doublé de Lucas Moura (0-3).

Intraitables après une première mi-temps globalement ratée, les Spurs rejoignent la tête du classement à la faveur de cette troisième victoire de suite en Premier League. Du côté de Manchester United, et plus particulièrement de José Mourinho, c’est la soupe à la grimace. On surveillera d’ailleurs le coach portugais, plus que jamais sur la sellette avec cette deuxième défaite en trois matches.

Voilà 26 ans que Manchester United n’avait pas connu pareille entame de championnat. Mais José Mourinho et les siens, plus que jamais impuissants, ne peuvent que constater les dégâts. Capables de rivaliser, voire peut-être même un peu plus, en première période, les Red Devils ont ensuite plongé la tête la première. Ils étaient pourtant parvenus à faire déjouer des Spurs, tour à tour agacés par l’engagement adverse puis flamboyants au moment où il fallait faire la décision. Pour preuve, ils n’ont eu besoin que de deux minutes pour écoeurer leurs adversaires.

Lucas Moura buteur pour Tottenham à Manchester United en Premier League le 27 août 2018

Lucas Moura buteur pour Tottenham à Manchester United en Premier League le 27 août 2018Getty Images

Les Red Devils en crise

Le premier coup de poignard est venu d’Harry Kane, qui a réussi à se démarquer tout ce qu’il faut face à Chris Smalling pour ajuster David De Gea de la tête à la réception d’un corner tiré par Kieran Trippier (0-1, 50e). Un peu plus de 120 secondes après, c’est Lucas Moura, qui aurait dû bénéficier d’un penalty lors du premier acte, qui a porté le deuxième coup après un centre parfait de Christian Eriksen (0-2, 52e). Assommés, les Red Devils ont perdu leurs moyens et, sans confiance, n’ont pu concrétisé leurs occasions face à des Londoniens au demeurant impeccables en défense. Jamais rassasié et lancé par Kane, Moura s’est même chargé d’achever la bête blessée pour humilier un peu plus des Red Devils agonisants (0-3, 84e).

Au-delà de l’excellente affaire comptable et des ambitions qui s’affirment un peu plus, il faut comprendre que l’exploit des Spurs, deuxièmes derrière Liverpool, est incroyable. Aucune équipe londonienne n’avait ramené les trois points d’Old Trafford depuis 2014. Cette année-là, c’était déjà eux qui avaient fait tomber l’ogre mancunien. Et, historiquement, Tottenham ne voyage jamais très bien là-bas. À l’arrivée, nul doute que la 200e victoire de la carrière de Mauricio Pochettino fera date. Même si elle coûtera peut-être la tête de José Mourinho, son ami.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0