Terrible douche froide à Old Trafford ce lundi soir. En concédant un but dans le temps additionnel de la deuxième période, Manchester United s’est fait rejoindre au score et doit se contenter du point du nul face à Southampton (2-2). Au lieu de s’installer sur la troisième marche du podium, les Red Devils restent coincés à la cinquième place. Ils n’ont pas su profiter des défaites conjuguées, ce week-end, de Chelsea face à Sheffield United (3-0) et de Leicester contre Bournemouth (4-1). Il reste encore trois rendez-vous aux Mancuniens, face à Crystal Palace, West Ham et Leicester, pour espérer finir à l’une des quatre premières places qualificatives pour la Ligue des champions.

Ligue des champions
Manchester United écrase Leipzig grâce à un grand Rashford
IL Y A 2 HEURES

Malgré leur forme étincelante et leur série de 17 matches toutes compétitions confondues sans défaite avant le coup d’envoi, les Red Devils ont été malmenés face au douzième de Premier League. Principalement au cours du premier quart, où ils ont concédé l’ouverture du score. Armstrong s’est retrouvé à la conclusion après une perte de balle de Pogba (0-1, 12e). Mais grâce à ses deux pépites offensives, Rashford et Martial, les Mancuniens sont revenus dans le coup. Bien décalé par le Français, l’Anglais a d’abord égalisé (1-1, 20e). Avant que le Tricolore n’inscrive le 50ème but de sa carrière dans le championnat anglais (2-1, 23e).

Ole Gunnar Solskjaer à la fin du match

Crédit: Getty Images

Manchester United rejoint en infériorité numérique

Au cours d’une deuxième période moins enlevée, les deux meilleurs buteurs de Man U cette saison (16 buts chacun) ont ensuite tous les deux manqué la balle de break (68e minute pour Rashford et 81e minute pour Martial). Deux opportunités XXL qui pourraient laisser des regrets à la fin de saison. Car la fin de rencontre ne s’est pas déroulé comme prévu pour les Red Devils.

Quatre minutes après sa dernière possibilité de changement, Ole Gunnar Solskjaer a vu le jeune Williams sortir sur saignement après un choc avec Walker-Peters (90e). Laissant ses coéquipiers en infériorité numérique pour disputer le temps additionnel. Ils ont fini par céder sur un corner tiré par Ward-Prowse et repris de la tête par Bednarek. Obafemi, tout juste entré en jeu, a alors mis son pied pour propulser le ballon au fond des filets (2-2, 90e+6). Un scenario terrible pour Manchester United. Mais qui sanctionne probablement sa moins bonne prestation depuis le restart.

Premier League
Sans génie puis sans Digne, Everton n'est plus invincible
25/10/2020 À 16:01
Premier League
Thiago Silva et Cavani se quittent bons amis
24/10/2020 À 18:21