Manchester City s’en est sorti. Loin d’être brillants et même souvent mis en difficulté par une vaillante équipe de Bournemouth, les Citizens se sont tout de même imposés (2-1) à l’Etihad Stadium, pour le compte de la 36e journée de Premier League. Si le titre est depuis longtemps perdu, les hommes de Pep Guardiola finissent fort la saison et se préparent parfaitement pour le demi-finale de FA Cup face à Arsenal ce week-end. Les Cherries sont eux toujours 18e et comptent trois points de retard sur le premier non-relégable.

Premier League
City redémarre bien sans forcer
21/09/2020 À 21:08

Trop d’inefficacité pour Bournemouth

On a connu des Citizens beaucoup plus inspirés que ce mercredi soir. Privés de De Bruyne, Sterling ou Mahrez, laissé sur le banc, et d’Agüero, blessé, les joueurs de Guardiola étaient pourtant parfaitement rentrés dans la rencontre, dans le sillage d’un David Silva exceptionnel de justesse et de vista. C’est d’ailleurs le capitaine espagnol qui a ouvert le score d’un coup franc merveilleux sous la barre de Ramsdale (6e, 1-0). On pensait alors City lancé vers une nouvelle démonstration, dans le sillage des raclées (5-0) infligées à Newcastle et Brighton. Avec plus de 70% de possession, les vice-champions d’Angleterre ont eu le ballon autant qu’à l’habitude mais, cette fois, n’ont jamais vraiment réussi à imposer leur rythme, avec des transmissions bien trop lentes.

David Silva - Manchester City

Crédit: Getty Images

Mais les Skyblues ont trop de qualité pour en rester là et, sur leur première occasion suite à leur ouverture du score, Gabriel Jesus s’est amusé avec la défense des Cherries pour faire le break (39e, 2-0). De quoi lancer le festival ? Pas du tout, puisque les Citizens ne cadreront plus qu’une seule frappe de tout le match, avec la tentative dans un angle fermé de Foden (84e). Au contraire, ils ont peu à peu baissé dans l’intensité et laissé Bournemouth se montrer pressant sur les buts d’Ederson, au point que les Cherries ont bien plus tiré (14) que les Citizens (8). Mais les joueurs d’Eddie Howe se sont montrés cruellement inefficaces, à l’image de King (22e, 34e), Solanke (37e), Billing (38e), Gosling (63e) ou Wilson (81e). Et quand ces tentatives étaient cadrées, Ederson s’est envolé pour sortir le coup franc de Stanislas (33e).

Tottenham garde espoir

Les entrées de Callum Wilson et David Brooks ont toutefois donné plus de justesse aux Cherries et le deuxième nommé a fini par tromper le gardien de City sur une offrande du premier (89e, 2-1). De quoi attiser les regrets de Bournemouth, pourtant encore dangereux dans les arrêts de jeu, avec une énorme occasion pour Wilson (90+1e), deux gros cafouillages dans la défense des Citizens (90+2e et 90+3e). Toujours 17e de Premier League, avec trois points de retard sur Watford mais un match de plus de joué, les Cherries prennent plus que jamais la direction du Championship.

Dans les autres matches disputés au même moment, Tottenham a gardé un infime espoir de se qualifier pour l’Europa League en allant s’imposer (1-3) à Saint-James Park face à Newcastle grâce à Son (27e) et un doublé de Kane (60e et 90e). Les Spurs reviennent ainsi à un point seulement de Wolverhampton, accroché (1-1) dans le même temps sur la pelouse de Burnley à la toute dernière seconde. De quoi peut-être tout relancer pour le dernier ticket européen.

Premier League
Manchester City prêt à retenter sa chance l'été prochain pour Messi
04/09/2020 À 20:52
Premier League
Pour s'offrir Messi, Manchester City s'est trouvé un allié involontaire : l'UEFA
31/08/2020 À 22:45