Longtemps devant au score, Tottenham a laissé filer deux points précieux sur sa pelouse du Tottenham Stadium. La faute à l’entrée fracassante de Paul Pogba. A partir de la 63e minute, le Français a métamorphosé le visage de Manchester United pour son premier match depuis le 30 septembre. Car, avant cela, les Mancuniens n’ont jamais su faire fructifier leur large possession de balle. Seul un plat du pied gauche de Marcus Rashford repoussé par Hugo Lloris du pied (22e) n’avait réellement mis Tottenham en difficulté. Et le retour de bâton était arrivé cinq minutes plus tard avec l’ouverture du score de Tottenham.

League Cup
Plusieurs cas de Covid-19 à Leyton Orient, le match face à Tottenham reporté
22/09/2020 À 16:16

Le long dégagement de Lloris a été mal géré par Luke Shaw, dont le dégagement de la tête a atterri sur Serge Aurier. L’Ivoirien est parvenu à servir Steven Bergwijn qui a pris le dessus sur Maguire et Lindelöf avant de frapper en force du premier droit à l’entrée de la surface. Peu inspiré, David De Gea, qui était pourtant sur la trajectoire, n’a pu qu’effleurer ce ballon (1-0, 27e). C’est à ce moment-là que le jeu mancunien s’est délité quand Tottenham a repris du poil de la bête grâce à ce but inscrit contre le cours du jeu.

Martial réveillé par Pogba

La deuxième période a repris sur les mêmes bases que la première : un Manchester dominateur mais toujours imprécis dans les 30 derniers mètres. Jusqu’à l’arrivée de Paul Pogba. Opéré de la cheville en début de saison et absent depuis neuf mois, le milieu est revenu comme s’il n’était jamais parti. Dès sa première action, il a amené un danger inexistant pendant 60 minutes. Associé à Bruno Fernandes, il a permis au Portugais de trouver Anthony Martial dans la surface de réparation. Mais l’autre Français de Manchester a vu Dier freiner sa frappe d’un tacle in extremis et Lloris s’est emparé du ballon (65e).

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1689x529:1691x527)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/06/19/2836032.jpg

Sevré de ballons une grande partie de la rencontre, Martial a également profité de l’entrée de son compatriote pour se mettre en évidence. Mais sa frappe du gauche a été superbement déviée par une claquette de Lloris alors que le ballon filait sous la transversale (67e). Voyant son équipe en difficulté, José Mourinho a effectué deux changements à vocation défensive. Sans succès. Omniprésent, Pogba a poussé Dier à la faute dans sa surface à dix minutes du terme (80e). Bruno Fernandes a pris Lloris à contre-pied pour transformer le penalty (1-1, 81e).

Alors que la lutte contre le racisme bat son plein suite au meurtre de George Floyd aux Etats-Unis d'Amérique, les 22 joueurs titulaires ainsi que l’arbitre ont mis un genou à terre avant le coup d’envoi de la rencontre. Avec ce match nul, Manchester United a raté l’occasion de revenir à hauteur de Chelsea mais laisse également Tottenham, à quatre longueurs. Une maigre consolation pour les joueurs d’Ole Gunnar Solskjaer qui restent cinquièmes au classement. Les Spurs stagnent eux au huitième rang, loin de la Ligue des champions.

Transferts
Elégant mais inconstant, Dele Alli pourrait-il changer le visage du PSG ?
21/09/2020 À 06:41
Premier League
Un quadruplé pour Son, un quadruplé de passes pour Kane : c'était le festival Tottenham !
20/09/2020 À 12:52