Getty Images

Manchester United ne décolle toujours pas

Manchester United ne décolle toujours pas

Le 31/08/2019 à 15:26Mis à jour Le 31/08/2019 à 15:52

PREMIER LEAGUE - Tenu en échec à Wolverhampton puis battu à domicile par Crystal Palace, Manchester United a poursuivi son surplace samedi en concédant le nul sur la pelouse de Southampton (1-1) au terme du premier match de la 4e journée. Après la superbe ouverture du score de Daniel James dès la 10e minute, les Red Devils ont été rejoints à l'heure de jeu sur un but de Vestergaard.

Les semaines défilent, mais Manchester United continue de stagner. Les Red Devils ont enchaîné samedi un troisième match consécutif sans victoire en Premier League, à Southampton (1-1). Malgré l’ouverture du score de Daniel James en début de rencontre, Jannik Verstergaard a profité des faiblesses des visiteurs pour égaliser, et United - avec un Paul Pogba discret - n’a plus jamais été en mesure d’envisager de prendre les trois points.

Sans Anthony Martial, Ole Gunnar Solskjaer avait décidé de laisser Jesse Lingard sur le banc et de titulariser Marcus Rashford en pointe. Si l’international anglais a affiché ses limites dans ce rôle, ce choix a néanmoins permis à Daniel James de débuter, pour dynamiter une attaque mancunienne qui aurait été bien triste sans lui.

Rashford trop tendre, Pogba en-dedans

Les locaux ont démarré très fort cette partie, profitant de l’apathie des Red Devils derrière, mais Sofiane Boufal, titulaire en championnat pour la première fois depuis un an et demi, a loupé la meilleure opportunité des siens dans le premier acte (8e). James, lui, a continué sur la lancée de ces dernières semaines, profitant d’une défense pas assez agressive, pour fusiller Angus Gunn (0-1, 10e). Le troisième but en quatre matches pour le Gallois, qui n’aura pas tout réussi aujourd’hui mais dont l’entente avec Juan Mata aura été longtemps fructueuse.

Sauf que, comme ils en ont l’habitude, les coéquipiers de Paul Pogba se sont progressivement endormis, à l’image du Français, loin du rayonnement qu’on lui connait malgré deux bons ballons pour Rashford en seconde période (65e, 83e). Et les Saints en ont profité au retour des vestiaires. A force de pousser, ils ont fini par égaliser par Verstergaard, qui a battu Victor Lindelöf dans les airs suite à un corner pour ramener les deux équipes à égalité (1-1, 58e).

L’expulsion de Kevin Danso, qui a logiquement écopé d’un deuxième jaune après un violent tacle sur Scott McTominay (73e), a coupé l’élan des joueurs de Ralph Hasenhüttl, et United a passé la fin de la partie à acculer l’équipe adverse dans son camp. Mais avec un jeu offensif trop stéréotypé et une pelleté de mauvais choix dans ou près de la surface, ils n’ont jamais pu trouver la faille. Après quatre rencontres, les Mancuniens comptent (seulement) 5 points et continuent leur surplace.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0