Getty Images

Encore un accroc pour MU

Encore un accroc pour MU

Le 22/01/2020 à 23:04Mis à jour Le 22/01/2020 à 23:47

PREMIER LEAGUE – Manchester United s'est incliné face à Burnley (0-2) mercredi soir à Old Trafford, lors de la 24e journée. Les Red Devils, cinquièmes, concèdent leur deuxième défaite de rang en championnat, la troisième sur les quatre derniers matches. Chelsea compte six points d'avance tandis que Tottenham, vainqueur de Norwich un peu plus tôt (2-1), est revenu à hauteur.

Manchester United fait du surplace. Près de 24h après le faux pas de Chelsea face à Arsenal (2-2), les Red Devils avaient l’occasion, mercredi soir, de réaliser une bonne opération dans la course à la C1 avec la réception du 14ème, Burnley.

Les hommes d'Ole Gunnar Solskjær, avec Anthony Martial titulaire, ont raté le coche et concédé un revers embarrassant, le deuxième de la saison à Old Trafford (0-2). United pourrait perdre sa 5ème place ce jeudi si Wolverhampton ne s’incline pas face à Liverpool. Avec ce joli succès, Burnley gagne une place (13e) et compte désormais sept points d’avance sur la zone rouge.

Cette fois, il n’y a pas eu de miracle. Comme lors des deux précédentes saisons, Manchester United a une nouvelle fois été mené de deux buts face à Burnley à domicile. Mais ce mercredi, les Mancuniens n’ont pas réussi à égaliser dans le temps additionnel comme ce fut le cas en 2017 et en janvier 2019.

Un MU trop fébrile dans les airs

Cette défaite a été la conséquence de difficultés trop importantes dans le jeu. Le gardien des Clarets n’a même pas eu besoin de sortir le grand jeu comme il l’avait fait contre Leicester le week-end dernier (2-1). En première période, Aaron Wan-Bissaka a délivré deux bons centres depuis son couloir. Mais Juan Mata a totalement manqué son geste technique (28e) et Daniel James a vu son coup de tête être repoussé par Nick Pope (32e).

Dans la foulée, Martial a manqué de spontanéité dans la surface avant d’être repris par Charlie Taylor (33e). Cela a été à peu près tout pour des Red Devils punis sur une phase arrêtée, la spécialité des visiteurs. Sur un long coup franc, la déviation de Ben Mee a profité à Wood, plus prompt que Harry Maguire et efficace dans la surface (0-1, 39e). L’entrée en jeu de Mason Greenwood à la pause n’a pas changé la face de cette partie. Pire pour les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer, ils ont rapidement concédé un deuxième but sur une superbe frappe soudaine de Jay Rodriguez (0-2, 56e).

Le dernier quart d’heure a été de trop pour de nombreux supporters mancuniens qui ont quitté Old Trafford avant le coup de sifflet final. Ils n’ont rien raté. Manchester United a concédé sa troisième défaite sur les cinq dernières rencontres de Premier League. Pas forcément rassurant avant d’affronter Manchester City, en demi-finale retour de League Cup, puis Wolverhampton et Chelsea en championnat lors des trois prochains matches. Car, oui, MU tangue de plus en plus.

Jay Rodriguez célèbre le but du 0-2 lors de Manchester United - Burnley / Premier League
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313