Getty Images

Et en plus, Tottenham fait les affaires de Liverpool

Et en plus, Tottenham fait les affaires de Liverpool

Le 02/02/2020 à 19:24Mis à jour Le 02/02/2020 à 19:52

PREMIER LEAGUE – Tottenham a fait tomber Manchester City (2-0). Un succès qui permet à Liverpool de compter 22 points d'avance en tête. Les Spurs, qui ont vu Hugo Lloris arrêter un penalty, ont fait la différence après l'expulsion d'Oleksandr Zinchenko à la 60e. La nouvelle recrue Steven Bergwijn (63e) et Heung-Min Son (71e) ont offert une deuxième victoire de rang aux Londoniens.

José Mourinho ne s'est pas caché pour afficher un large sourire à la fin de la rencontre. Opposé à l'équipe de son meilleur ennemi, Pep Guardiola, le "Special One" a vu Tottenham donner une leçon de réalisme à Manchester City (2-0), défait pour la 6e fois de la saison en championnat. Alors que ce succès relance les Spurs dans la course à la Ligue des champions, les Cityzens laissent encore un peu plus filer Liverpool, qui compte désormais 22 unités d'avance sur son dauphin, un record.

C'est une déception, une de plus cette saison, pour City. Pourtant dominateurs, les Sky Blues ont, de manière presque irrationnelle, laissé échapper une rencontre où Tottenham a marqué sur ses deux frappes tentées. La faute, déjà, à la maladresse des coéquipiers de Sergio Agüero, qui avait inscrit 6 buts lors de ses 3 derniers matches de championnat mais n'a pas réussi à sortir son équipe d'une mauvaise passe ce dimanche.

Lloris, un mur face à l'attaque mancunienne

Il faut aussi souligner la prestation d'Hugo Lloris, décisif lors de cette 25e journée. C'est lui qui a maintenu son camp en vie dans une première période où les Mancuniens, à force de tenter de forcer le coffre-fort londonien, ont réussi une première fois à le faire craquer. Mais le portier Français a bien lu la tentative de frappe d'Ilkay Gündogan sur un penalty obtenu par Agüero, en raison d'une faute de Serge Aurier (40e).

Gündogan a ensuite raté un but tout fait sur une offrande de Sterling (49e), avant que le match ne tourne en faveur des Spurs. Suite à un corner mal tiré, Oleksandr Zinchenko a dû faucher Harry Winks, qui partait en contre, et récolté un second carton jaune (60e), laissant son équipe à dix. C'est à ce moment que la toute nouvelle recrue de Tottenham, Steven Bergwijn, en a profité pour se signaler. D'un somptueux enchaînement contrôle de la poitrine-reprise de volée, le Néerlandais, arrivé il y a 4 jours, a ouvert le score (1-0, 63e).

À peine sonnés, les Mancuniens ont reçu un nouveau coup de massue dans la foulée, après que Heung-Min Son, parfaitement lancé à l'entrée de la surface par Tanguy Ndombele, a trompé Ederson (2-0, 71e). Alors que Kevin De Bruyne a été gardé de près, et que Guardiola a dû regretter de s'être passé de Bernardo Silva et de David Silva, sur le banc, City a poussé en fin de match (89e, 90e+3, 90e+4), mais Lloris est resté vigilant.

Et même lorsque ce dernier était battu, il a été sauvé par sa barre (90e+5). Un signe du destin pour les Spurs, qui reviennent grâce à ce prestigieux succès à 4 points de Chelsea, et d'une qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313