Après-midi de rêve à Old Trafford. Doublé le plus précoce de l’histoire de la Premier League, record de tirs tentés en un match cette saison, huit buts… Le Leeds de Marcelo Bielsa a encore été impliqué dans un match spectaculaire, même s’il repart avec une lourde défaite de chez son voisin du nord de l’Angleterre, Manchester United (6-2). Avec des doublés de Scott McTominay et Bruno Fernandes notamment, les Red Devils remontent à la 3e place de Premier League.
Shearer, Henry, Rooney, Van Persie, Suarez, Agüero, Kane ou même Anthony Martial, avec tous les incroyables attaquants qu’a connu la Premier League, on aurait pu parier que l’un d’eux deviendrait le premier joueur de l’histoire à inscrire un doublé lors des trois premières minutes d’un match : pas du tout ! Cet honneur appartient désormais à McTominay, le milieu de Manchester United, qui avait inscrit huit buts en cent matches de championnat avant cette 14e journée, mais qui a mis les siens sur orbite à la vitesse de la lumière, ou presque, à Old Trafford face à Leeds.
Ligue 1
Pogba : "Je n'ai pas le numéro de Nasser…"
10/06/2021 À 16:12

3-0 dès la 20e minute de jeu

Dès la 2e minute, l’Ecossais a d’abord décoché une merveille de frappe pour ouvrir le score (1-0). Dans la foulée, sur un service de Martial, le joueur de 24 ans a réalisé un bel enchaînement d’avant-centre dans la surface pour faire le break (2-0, 3e). Avec une équipe toujours aussi joueuse, Leeds a fait le spectacle jusqu’au bout, d’abord par Patrick Bamford (9e, 19e), mais sa défense a laissé beaucoup trop d’espace à des Mancuniens qui se sont régalé en contre, ou suite à des récupérations de balles au milieu de terrain avec une projection rapide derrière, à l’image du troisième but, inscrit par l’inévitable Bruno Fernandes (3-0, 20e).
Alors que Leeds a enchaîné les corners (13 en tout), c’est United qui a fait mal le premier sur coup de pied arrêté, Victor Lindelöf profitant d’une déviation de Martial au premier poteau pour alourdir le score (4-0, 37e). Les Peacocks ont réduit la marque juste avant la mi-temps sur coup de pied de coin, par Liam Cooper (4-1, 41e). Le club du Yorkshire a même manqué de relancer le suspense au retour des vestiaires, mais David De Gea était dans le rythme du match (50e, 65e). Daniel James a ensuite définitivement mis fin au suspense (5-1, 66e). Et Fernandes a inscrit son 13e but de la saison, sur un penalty froidement transformé (6-1, 70e).
tweet
Leeds n’a jamais arrêté de jouer pour autant, et malgré cet après-midi cauchemardesque, Illan Meslier s’est illustré avec une succession de parades en fin de match (85e, 86e, 87e, 90e+1), alors que Stuart Dallas avait réduit le score d’une superbe frappe (6-2, 73e). Des tirs, il y en aura eu dans ce match : 26 pour United, 43 en tout ! Un record cette saison. Mais c’est bien Manchester qui ressort grandi de cette 14e journée, avec cette place sur le podium, alors que le Boxing Day approche.

"Loving Maradona" : ne manquez pas le documentaire événement, lundi sur Eurosport

Premier League
Manchester United aurait un accord avec Sancho… mais le plus dur reste à faire
10/06/2021 À 11:27
Ligue Europa
La Ligue Emery ? "Non, on avait disséqué 17 matches de Manchester United"
26/05/2021 À 23:42