Mettre en concurrence deux gardiens n’est pas toujours évident. Depuis quelques semaines, Ole Gunnar Solskjaer a pourtant décidé s’aventurer sur ce terrain mouvant. A Manchester United, la bataille pour le poste de gardien fait ainsi rage entre David De Gea et Dean Henderson. Et ce n'est pas vraiment bon signe pour l'Espagnol. Henderson, parti au début de la saison dans le rôle de doublure, semble en effet avoir vu la situation s'inverser. Depuis quatre matches, il est le titulaire dans la cage mancunienne en Premier League. Et s'en tire très bien avec un seul but encaissé.
Prometteur gardien revenu cet été d'un prêt très convaincant avec Sheffield United la saison passée, Henderson a en fait su profiter de l'absence de David de Gea, parti quelques semaines en Espagne pour assister à la naissance de son premier enfant. Pendant cette période, l'international anglais de 24 ans, déjà aligné en Ligue Europa ou dans les coupes nationales cette saison, a confirmé qu'il vaut surement plus qu'une simple doublure. Une aubaine pour Manchester, qui a peut-être enfin trouvé l'occasion de tourner la page De Gea…

David de Gea, «Manchester United »

Crédit: Getty Images

Ligue Europa
Quatre ans après, revoilà MU en finale
IL Y A UNE HEURE

Un tournant pour De Gea ?

Élu meilleur joueur de la saison par les fans de Manchester United en 2014, 2015, 2016 et 2018, l'ancien portier de l'Atlético Madrid, débarqué en 2011 dans le Nord de l'Angleterre, a pris la mauvaise habitude d'être beaucoup moins brillant depuis quelques années. Régulièrement loin de son meilleur niveau - alternant les bons moments et les prestations décevantes -, il n'affiche plus la régularité que l'on attend d'un tel gardien. Une stat en témoigne : il a signé huit erreurs amenant à un but lors de ses deux dernières saisons et demie, contre seulement deux lors des trois exercices précédents.
Placé sous pression par la présence de Dean Henderson, il n’est pas parvenu cette saison à retrouver sa confiance et sa sérénité pour rassurer sur long terme, ne signant que trop rarement des prestations de haut vol avec des arrêts spectaculaires qui avaient un temps fait monter sa cote dans les travées d'Old Trafford. Et s'il a répondu présent en Ligue Europa cette semaine, cette pause personnelle pourrait bien être un tournant décisif dans son histoire à Manchester. Dix ans après son arrivée.

Who will be number one next season: Dean Henderson or David De Gea?

Crédit: Getty Images

Une occasion à saisir pour Henderson
Toujours à l'affût dans ce genre de situation, la presse anglaise se fait ainsi de plus en plus l'écho d'une envie des Red Devils de trouver une porte de sortie à leur international espagnol de 30 ans. Son salaire, estimé à plus de 20 millions d'euros par saison ce qui en fait le gardien le mieux payé au monde, est un vrai handicap pour les finances de Manchester United. Surtout pour un cadre qui n'est plus la valeur sure de ses années passées. Mais quel club acceptera de le récupérer cet été étant donné ses émoluments alors qu'il est encore sous contrat jusqu'en juin 2023 ? Le doute plane.
En attendant, Manchester United teste Dean Henderson. Histoire de voir si l'Anglais peut avoir les épaules assez larges pour assumer ce rôle de numéro 1 pour l'avenir. "Je pense qu'Ole (Gunnar Solskjaer) le veut comme numéro 1 mais Henderson doit encore le convaincre qu'il peut l'être sur le long terme", a ainsi avancé Paul Scholes sur BT Sport. Sinon et si la page De Gea se tourne vraiment, Manchester cherchera un portier de classe mondiale. Car Alisson (Liverpool) et Ederson (Manchester City) ont illustré ces dernières saisons toute l'importance de posséder un dernier rempart de haut niveau dans le Royaume. Et à United, ce n'était plus vraiment le cas ces derniers temps.
Ligue Europa
Comment la famille Glazer a coûté un milliard à Manchester United
IL Y A UN JOUR
Premier League
Un triplé pour Bale et Tottenham s'invite dans la course à la C1
02/05/2021 À 20:07