À première vue, cela ressemblait à s’y méprendre à un parfait traquenard. Samedi soir, c’est à Bramall Lane, sur un terrain arrosé par une pluie ininterrompue et balayé par des rafales de vent, qu’Everton avait rendez-vous en ce jour béni de Boxing Day. Cancre incontesté de la Premier League, Sheffield United avait stoppé sa spirale infernale de défaites la semaine précédente et aspirait à confirmer face à une équipe orpheline de plusieurs de ses meilleurs éléments. En vain, néanmoins. Car Abdoulaye Doucouré était là.
James Rodriguez, Richarlison et Allan sont restés à l’infirmerie, Dominic Calvert-Lewin est resté muet. L’ex-Rennais, lui, est resté fidèle à lui-même, en réalisant un match plein au milieu de terrain. Une prestation agrémentée d’une remise parfaitement sentie pour Gylfi Sigurdsson, auteur du seul but du match à la 80e (0-1). Les coéquipiers de Jordan Pickford ont quitté le Yorkshire avec trois nouveaux points et une 2e place au classement, après quinze matches disputés, tandis que le joueur français s’est une nouvelle fois attiré les louanges des supporters des Toffees, avant la réception de Manchester City ce lundi (21h).
Ligue des champions
Quels adversaires pour le PSG et l'OM ? Les chapeaux provisoires de la C1
IL Y A 11 HEURES

Doucouré a "surpris" Ancelotti

Relégué en Championship avec Watford à l’issue de la saison 2019/2020, Doucouré est arrivé sur les rives de la Mersey début septembre. Ses dirigeants ont eu beau débourser plus de 22 millions d’euros pour s’attacher ses services, les projecteurs étaient alors davantage braqués sur Allan (Naples) et, surtout, James Rodriguez (Real Madrid). Avec son profil de milieu box-to-box doté d’un gros volume de jeu, l’ancien Hornet est toutefois très vite devenu un élément incontournable du onze de départ concocté par Carlo Ancelotti.
Il faut dire que le technicien italien a rapidement cerné les qualités de sa nouvelle recrue, dont l’incessante activité à la récupération est censée permettre à James de laisser libre cours à son génie en situation offensive. "Le coach me demande de protéger la défense et, en phase de transition rapide, d’être capable de me projeter vers l’avant", avait expliqué le milieu de 27 ans à RMC Sport fin novembre.

Abdoulaye Doucouré of Everton(R) celebrates

Crédit: Getty Images

En plus de soulager son arrière-garde, le natif des Yvelines est ainsi à même de créer du danger à l’approche de la surface adverse. "Il peut jouer partout sur le terrain, je suis vraiment content et surpris, avait avoué son entraîneur au sortir du succès décroché à Leicester (0-2). Je pense qu’il est l’un des meilleurs milieux français et, s’il continue comme ça, il pourra rejoindre l’équipe nationale."
Mon objectif a toujours été l'équipe de France
Porter un jour le maillot bleu, tel est précisément l’ambition de celui qui n’est autre que le cousin de l’ancien hurdler Ladji Doucouré. Et rien ne semble en mesure de l’inciter à y renoncer. Pas même les appels du pied du Mali, d’où sa famille est originaire. En octobre dernier, il n’avait d’ailleurs pas répondu à la convocation de Mohamed Magassouba, le sélectionneur des Aigles. "J’ai vu qu’ils m’avaient placé dans leur liste, a raconté le droitier d’1,83m à Onze Mondial. Mon objectif a toujours été l’équipe de France. Je suis né en France, j’ai mes attaches en France."
Certes, le joueur formé à Rennes aura bientôt 28 ans (il les fêtera le 1er janvier) et il souffre d’un manque de reconnaissance chronique en France depuis qu’il a traversé la Manche, en février 2016. En outre, la concurrence dans l’entrejeu tricolore est particulièrement féroce et Didier Deschamps n’est pas du genre à sortir des surprises de son chapeau. Mais toujours est-il que Doucouré, constant dans ses performances, est titulaire au sein d’une équipe de haut de tableau de Premier League et qui, peut-être, accrochera un accessit européen en fin de saison. Autrement dit, il met toutes les chances de son côté pour, qu’un jour, son rêve devienne réalité.

Le grand gagnant et les vrais perdants : Deschamps a fait le tri

Football
Benzema, Courtois et De Bruyne finalistes pour le titre de joueur UEFA de l'année
12/08/2022 À 12:36
Ballon d'Or
Messi et Neymar peuvent-ils être absents de la liste des 30 ?
11/08/2022 À 22:17