Aymeric Laporte en a gros sur la patate. Non-convoqué par Didier Deschamps lors des trois rassemblements de septembre, octobre et novembre, le défenseur central de Manchester City semble dans le flou concernant ses chances de revenir avec les Bleus.

Ligue Europa
Arsenal et la Roma tranquilles, Milan renverse le Celtic, Tottenham repris à Linz malgré Bale
IL Y A 20 HEURES

"Je pense qu'au niveau du club, j'ai fait de très très belles choses. Je suis très content de mon parcours. Mais ce n'est pas forcément la plus grosse 'success story' vu qu'il manque quand même un petit plus par rapport à la sélection nationale", a reconnu le Français, lucide, dans un entretien diffusé samedi par Canal +.

Une solution pour retrouver les Bleus : faire une saison pleine à City

Convoqué pour la dernière fois en août 2019, pour la rentrée des Bleus, après deux ans et demi d'absence, Laporte n'avait pas pu honorer cette convocation suite à sa grave blessure au genou contractée lors d'un match de championnat face à Brighton. Barré par Presnel Kimpembe et Clément Lenglet dans l'axe gauche, le stoppeur de City attend son heure.

Outre sa blessure qui l'a privé du train Bleus au départ de la saison 2019/2020, Laporte a aussi subi l'annulation des rencontres internationales en mars, puis le report de l'Euro 2020 à 2021 suite à la pandémie de la Covid-19.

Profitez de notre offre Black Friday pour vous assurer de ne rien manquer de l'année 2021

"Cela fait maintenant longtemps que je n'y vais plus, c'est une grosse désillusion, surtout après avoir passé près de cinq ans en équipe de France espoirs et avoir été capitaine pendant presque trois ans. La vie fait que c'est comme ça et il faut accepter, travailler dur et s'acharner pour revenir au niveau et être encore plus fort que jamais", a-t-il ajouté. "J'espère continuer encore très longtemps, sur une saison entière, en club. C'est là qu'on peut montrer ce qu'on vaut."

Revenu à la compétition en janvier 2020, le Français a raconté son retour express sur les terrains. Il le dit haut et fort : chaque blessure subie dans sa carrière l'a rendu meilleur. "Je n'ai jamais baissé les bras, parce que j'ai souffert des blessures et je suis revenu presque plus fort que la fois d'avant. Mentalement, j'ai travaillé aussi. Et donc, voilà, je suis content par rapport à tout ça."

Griezmann, dans le Top 3 européen ? "Si on parle du Barça…"

Premier League
Un choc décevant et les Spurs prennent la tête
29/11/2020 À 18:23
Premier League
Oubliez ses stats : En 10, Ndombele a trouvé sa place
29/11/2020 À 07:51