Ole Gunnar Solskjaer parlait de jouer le titre cette semaine, ses hommes ont joint le geste à la parole. Manchester United s'est imposé non sans mal chez la lanterne rouge de Premier League, Sheffield United, en clôture de la 13e journée (2-3). Guidés par les fulgurances de Paul Pogba et Bruno Fernandes, les Red Devils, qui reviennent à cinq points de Liverpool, ont globalement maîtrisé leur sujet. Mais une grossière erreur de Dean Henderson en début de match et un deuxième but tardif des Blades a fait ressurgir la fébrilité mancunienne.
Le film du match
Choix fort, symbolique ou les deux de Solskjaer ? Quoi qu'il en soit, Henderson a été préféré à David De Gea dans les cages mancuniennes pour affronter l'équipe où il était prêté depuis deux saisons. Et le gardien anglais a gâté ses anciens coéquipiers. Il a trop tardé à effectuer une passe après celle en retrait d'Harry Maguire et s'est fait contrer par Oliver Burke, permettant à David McGoldrick d'ouvrir facilement le score (5e, 1-0).
Ligue Europa
Quatre ans après, revoilà MU en finale
HIER À 20:56
Bousculé, Manchester a failli couler. John Fleck, esseulé aux 16 mètres, a trop ouvert son pied gauche pour cadrer sa frappe (16e). Les visiteurs ont repris le contrôle du ballon, et sur une longue passe de Victor Lindelöf, Marcus Rashford a contrôlé à l'entrée de la surface et n'a laissé aucune chance à Aaron Ramsdale d'une puissante frappe croisée (26e, 1-1).

Pogba soyeux

L'espace dans le dos de la défense de Sheffield a été un véritable terrain de jeu pour les Mancuniens. Une passe faussement nonchalante de Paul Pogba, inconstant mais décisif ce jeudi soir, a permis à Anthony Martial d'ouvrir son compteur buteur en championnat cette saison (33e, 1-2). Le milieu français a ressorti le ballon avec brio après la pause pour amorcer un contre, prolongé par Fernandes puis Mason Greenwood.
C'est Rashford qui a conclu l'action, face à un Ramsdale pas irréprochable (51e, 1-3). Manchester semblait alors à l'abri. Greenwood a donné du travail à Ramsdale sur une frappe dans un angle fermé (67e). Le gardien des Blades s'est aussi interposé sur une volée de Juan Mata (78e), alors que John Egan a sauvé les siens d'un tacle in extremis sur Martial (75e).

Jugadores del Manchester United celebran un gol.

Crédit: Getty Images

Fin de match stressante

Mais les soirées tranquilles ne sont plus dans l'ADN de Manchester United. Sur un corner et un ricochet entre le front de Lindelöf et l'arrière du crâne de McGoldrick, Henderson n'a été que spectateur du deuxième but de Sheffield (87e, 2-3). Martial a été remplacé par le milieu Scott McTominay et les hommes de Solskjaer ont fermé la boutique. Il a néanmoins fallu une superbe parade d'Henderson sur une demi-volée du Français Lys Mousset pour éviter un match nul embarrassant (90e+1).
Un peu trop malmené par la pire attaque de Premier League avant le coup d'envoi de cette rencontre, Manchester n'a pas affiché le visage d'un 2e de Premier League. C'est pourtant ce qu'il sera, à condition de gagner son match en retard. Les Red Devils ne sont qu'à 5 points du leader, Liverpool.
Ligue Europa
Comment la famille Glazer a coûté un milliard à Manchester United
05/05/2021 À 22:37
Premier League
Un triplé pour Bale et Tottenham s'invite dans la course à la C1
02/05/2021 À 20:07