Un sabordage en règle. Largement dominateur et devant au score grâce à Nicolas Pépé, Arsenal a subi coup sur coup l’expulsion de David Luiz, la réduction du score de Ruben Neves sur penalty, un missile de Joao Moutinho et une grossière faute de main de Leno, également expulsé. Résultat ? Les Gunners, 10es, battus par Wolverhampton (2-1) ont mis fin à leur série de sept matches sans défaite et devront attendre pour espérer reprendre leur course en direction du Top 6. De leur côté, les Wolves, 13es, se rapprochent du milieu de tableau de Premier League.

Départ canon

Premier League
Arsenal retrouve la victoire et le sourire
22/10/2021 À 20:58
Pourtant, à la vue de la physionomie du début de match, Arsenal semblait incapable d’autre chose qu’une victoire sur la pelouse du Stade Molineux ce mardi soir. Dangereux et appliqués dès le coup d’envoi, les Gunners ont bien failli ouvrir le score dès leur premier ballon touché. Lancé par Thomas Partey, Bukayo Saka a pris Kilman de vitesse avant de décocher une lourde frappe du droit qui s’est écrasée sur le poteau de Rui Patricio après 35 petites secondes de jeu.
Complètement intenable, Saka a continué sa démonstration. Et si sa frappe du gauche a été captée par le portier des Wolves (3e), sa demi-volée sur une passe en retrait d’Alexandre Lacazette n’a laissé aucune chance à Rui Patricio (9e). Mais l’ouverture du score du feu follet anglais a été invalidée par la VAR pour une légère position de hors-jeu de son attaquant de pointe.
Après ces dix minutes complètement folles, Wolverhampton a repris des couleurs. Mais cela n’a pas empêché Nicolas Pépé de réaliser un superbe festival de dribbles pour effacer Semedo et glisser le ballon dans le petit filet de Rui Patricio d’une frappe enroulée (0-1, 32e). Mais alors qu’Arsenal semblait sur le point de rentrer aux vestiaires devant au score, Willian José a été lancé par Podence entre les deux centraux des Gunners pour se retrouver seul face à Leno. David Luiz a alors surgi pour tacler illégalement l’attaquant brésilien. Pour un terrible résultat : un carton rouge direct et l’égalisation de Ruben Neves, qui a transformé son penalty en plein dans la lucarne (1-1, 45e+5).

Arsenal se saborde

Et le moins que l’on puisse dire est qu’Arsenal n’était pas au bout de ses surprises. Sur sa première incursion de la seconde période, Joao Moutinho a déclenché un magnifique missile de plus de trente mètres pour donner l’avantage aux siens, avec l’aide du poteau gauche de Leno (2-1, 49e). Menés au score et en infériorité numérique, les Gunners n’ont jamais pu se créer de nouvelles occasions franches. Pire : sorti de sa surface pour repousser un ballon qui trainait, Bernd Leno a été surpris par le rebond et l’a mis en touche d’une manchette. Expulsé à son tour pour cette grossière faute de main, le gardien d’Arsenal a suivi la déconvenue de son équipe du banc de touche.
Car à neuf contre onze, la formation de Mikel Arteta n’a logiquement pas été en mesure de revenir. Une aubaine pour Wolverhampton, bien heureux de mettre fin à sa série noire de huit matches sans victoire. Au contraire, Arsenal a stoppé sa série de sept matches sans défaite, et par la même occasion, sa folle remontée vers les places européennes. Une soirée à vite oublier.
Premier League
Lineker : "Je ne comprends pas pourquoi Lacazette ne joue pas plus"
18/10/2021 À 21:40
Premier League
Lacazette évite le pire pour Arsenal
18/10/2021 À 20:58