A une semaine du "vrai" derby de Londres contre Arsenal, Tottenham s’est fait plaisir contre Crystal Palace. De retour en forme depuis plusieurs semaines, les Spurs ont enchaîné un quatrième succès face aux Eagles dimanche soir (4-1), grâce à un duo Harry Kane – Gareth Bale intenable. Pour la quatrième fois sur leurs six derniers matches, les hommes de José Mourinho ont inscrit quatre buts dans une rencontre. Surtout, ils réintègrent le top 6 en passant notamment devant Liverpool pour revenir à deux petits points de Chelsea, quatrième.
Le Tottenham Hotspur est vide, mais il est gâté ces dernières semaines. Quatre buts des Spurs contre Wolfsberg en Ligue Europa le 24 février, quatre autres contre Burnley quatre jours plus tard, le même tarif ce dimanche : le Tottenham laborieux, voire ennuyeux d’il y a quelques semaines a visiblement pris le même train que le fantôme de Gareth Bale, pour s’en aller loin de Londres. Car si les Spurs ont enchaîné, c’est en partie grâce au Gallois, qui confirme son retour en forme.
Premier League
Provoqué par un supporter d'Everton, Vieira craque et lui assène un coup de pied
20/05/2022 À 07:44

Bale confirme son renouveau, Kane dans tous les coups

Le gaucher prêté par le Real Madrid s’est en effet offert son deuxième doublé en trois matches, le tout sur deux caviars du "king" Harry Kane : l’un d’un centre parfait du gauche (1-0, 25e), l’autre d’une remise bien sentie de la tête (2-1, 49e). Un Kane qui ne s’est pas contenté de jouer les passeurs, loin s’en faut. Dans tous les bons coups, l’attaquant anglais a ajouté deux bijoux au festival. L’un individuel, avec une superbe frappe du droit en première intention (3-1, 52e). L’autre collectif, pour conclure un mouvement de grande qualité initié par Erik Lamela et Heung-min Son (4-1, 76e).
En face, les Eagles n’ont presque pas existé. Si Christian Benteke a permis aux siens, d’un coup de tête clinique, de remettre les compteurs à zéro juste avant la pause (1-1, 45e+1), ce ne fut qu’une illusion. Car hormis sur une frappe sur le poteau de Wilfried Zaha, entré à la pause, les hommes de Roy Hodgson n’ont rien montré après le retour des vestiaires. Peut-être trop confortablement installé dans le ventre mou du classement, les visiteurs ont donc laissé leur adversaire réaliser la passe de trois en Premier League. Pas du luxe, à une semaine d’un nouveau derby qui vaudra cher, cette fois contre l’ennemi juré Arsenal.
Premier League
Tottenham met un gros coup de pression à Arsenal pour la C1
15/05/2022 À 13:05
Premier League
La course à la C1 est relancée : Tottenham pulvérise Arsenal
12/05/2022 À 20:35