Une rencontre animée de bout en bout. Dans ce duel de tacticiens entre les formations de Carlo Ancelotti et Marcelo Bielsa, c'est finalement Leeds United qui s'est imposé, ce samedi, sur la pelouse d'Everton (10-1), dans le cadre de la 10e journée de Premier League. Les Peacocks ont mis du temps à concrétiser leur domination relative dans le jeu, mais l'ancien Rennais, Raphinha, a trouvé la clé à la 79e minute grâce à une frappe lointaine du gauche imparable. Avec ce succès, les hommes de Bielsa s'éloignent encore de la zone de relégation et se rapprochent du top 10 avec la 11e place provisoire. Everton, de son côté, manque l'occasion de monter temporairement sur le podium de la PL.

Premier League
Retraite de Rooney, un héros à l'ancienne
15/01/2021 À 16:34

Podcast

Longtemps cette partie est restée sur un score nul et vierge qui ne correspondait absolument pas à la physionomie du match. Il a fallu un éclair personnel de Raphinha (1-0, 79e) pour finalement délivrer Leeds de la frustration. Car dès le début de la rencontre, les protégés de l'entraîneur argentin ont montré un visage offensif, multipliant les assauts sur la cage de Jordan Pickford. A l'image d'une reprise en bout de course de Jack Harrison qui a frôlé le montant droit du portier d'Everton (11e).

A domicile, les pensionnaires du Goodison Park ont bénéficié d'un bon nombre d'occasions, mais sans jamais trouver de la réussite. La possession n'a pas quitté le camp des visiteurs (59% pour Leeds) et malgré 15 tirs, dont 8 cadrés, Everton a laissé les Peacocks se procurer un nombre bien plus important d'occasions (23), laissant penser durant toute la rencontre que cela allait finir par payer. Ce fut le cas par l'intermédiaire de Raphinha qui a inscrit là son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Un grand duel de gardiens

Et si le tableau de score final n'affiche qu'une unité au bout de 90 minutes d'une intensité folle, les deux gardiens n'y sont pas pour rien. Successivement, Illan Meslier et Jordan Pickford ont montré toute l'étendue de leur talent. Le jeune portier français de 20 ans a tenu bon face aux tentatives répétées de James Rodriguez, Calvert-Lewin et Richarlison, sans jamais céder. Tandis que son homologue britannique retardait l'échéance en sortant des parades magnifiques face à Harrison (29e) et Bamford (22e), sous les yeux du sélectionneur des Three Lions, Gareth Southgate.

Pourtant, Richarlison une première fois (42e) puis Bamford (66e), un peu plus tard, ont cru tromper la vigilance des deux hommes du soir et ouvrir la marque, avant de voir leurs buts refusés pour cause de hors-jeu. Une main d'Iwobi non sifflée (41e) et un poteau d'Harrison (45e) juste avant la mi-temps illustrent finalement bien la domination de Leeds sur ce match, qui se rassure encore un peu plus après son nul face à Arsenal la semaine dernière (0-0). Pour leur prochain match, les hommes de Bielsa se déplaceront à Stamford Bridge pour défier Chelsea, tandis qu'Everton ira affronter Burnley afin de repartir de l'avant

Premier League
On n'arrête plus Everton !
12/01/2021 À 22:17
Premier League
Kane et Son flambent encore, Tottenham surclasse Leeds
02/01/2021 À 14:26