Pour Liverpool, le cauchemar continue. Après leur victoire sur la pelouse de Leipzig en Ligue des Champions, les Reds ont concédé une quatrième défaite de suite à Anfield en championnat. Dans un derby de la Mersey parfaitement préparé par Carlo Ancelotti, les hommes de Jürgen Klopp ont confirmé leurs maux du moment et n’ont fait que courir après le score sans parvenir à inverser la tendance (0-2). Signe que rien ne va, ils ont également perdu Jordan Henderson sur blessure. Avec cette victoire de prestige, Everton revient à hauteur de Liverpool au classement, avec en prime un match en moins.
Ligue des champions
Ce Real peut-il aller au bout ?
IL Y A 16 HEURES
Liverpool n’y arrive vraiment plus. Après les quelques signaux d’espoir enregistrés en milieu de semaine sur la scène européenne, le champion d’Angleterre a rechuté à l’issue d’une affiche qu’il ne fallait pas perdre et qu’il n'avait d’ailleurs plus perdue depuis 23 rencontres, toutes compétitions confondues. Sauf que, cette fois, les Toffees sont apparus très disciplinés à Anfield. Et leur plan de jeu, consistant à être attentistes plutôt qu'entreprenants, a fonctionné à merveille. Il faut dire qu'il a parfaitement débuté, au moment où James Rodriguez a lancé Richarlison dans le dos de la défense (0-1, 3e). Cueillis à froid, les Reds s’en seraient bien passés.

Alisson, Thiago, TAA ou Firmino : Comment expliquer la faillite des cadres de Liverpool ?

Le calice jusqu’à la lie pour Liverpool

Pour ne rien arranger, Liverpool a encore dû composer avec une blessure, celle de Jordan Henderson en l'occurrence (30e). Durant la première moitié de la saison, on se souvient que Virgil van Dijk avait également quitté ses partenaires pendant un derby de la Mersey. Maudits, les Reds n’ont jamais su trouver la réussite offensivement. Il y a eu les arrêts d’un Jordan Pickford très vigilant sur sa ligne (9e, 20e, 21e, 69e, 90e+2). Il y a surtout eu la maladresse des uns et des autres en deuxième période, quand Liverpool a connu son plus grand temps fort.

Richarlison lors de la victoire d'Everton face à Liverpool à Anfield (0-2)

Crédit: Getty Images

Largement dominés après la pause, les Toffees ont même trouvé le moyen d’inscrire le but du break, grâce à Gylfi Sigurdsson sur penalty et alors qu’Alisson était parti du bon côté (0-2, 83e). Même l’action ayant amené ce deuxième but fut litigieuse : le pauvre Trent Alexander-Arnold a involontairement emmené Dominic Calvert-Lewin dans sa chute, à l'issue d'un contre d'Everton.
Ce fut un peu cruel pour Liverpool, mais tout est un peu cruel pour Liverpool en ce moment. Si la conquête d’un deuxième titre de champion a pris du plomb dans l’aile depuis déjà bien longtemps, les Reds vont désormais devoir se battre pour se hisser dans le top 4 et espérer une qualification pour la future Ligue des Champions. Qu’il est loin le temps où les Reds régnaient sans partage sur le Royaume.
Ligue des champions
Kroos, passes tranchantes et avis tranchés
IL Y A 16 HEURES
Premier League
Liverpool s'arrache contre Aston Villa
10/04/2021 À 15:58