Un choc qui fait flop. Malgré une large domination territoriale des joueurs de Jürgen Klopp, ce Liverpool-Manchester United n’a pas vu le moindre but (0-0). La faute à deux équipes très bien en place défensivement, qui n’ont cessé de se neutraliser sur la pelouse d’Anfield ce dimanche après-midi (seulement sept tirs cadrés en cumulé). Une bonne affaire tout de même pour les Red Devils, qui gardent la tête du championnat (37 points) tandis que Liverpool, qui rétrograde à la troisième position, enchaîne une quatrième rencontre sans victoire en Premier League.

Deux formations disciplinées

Premier League
Penalty raté et gâchis offensif : soupe à la grimace pour MU
IL Y A 2 HEURES
Beaucoup d’opportunités, mais peu d’occasions. Ce duel opposant Liverpool à Manchester United, plus intense et tactique que spectaculaire, a pourtant été très rythmé. Mais les deux formations, d'une rigueur de fer, ont souvent annihilé les offensives adverses, à l’image de Lindelöf et Fabinho, d’une sérénité à toute épreuve.
Pourtant, les Reds ont semblé déterminés à récupérer leur trône de Premier League, et ce dès le coup d’envoi. Lancé par Wijnaldum à gauche de la surface, Henderson a pris un malin plaisir à feinter son monde en tentant de glisser le ballon au ras du poteau d’un centre-tir bien inspiré, mais non cadré (3e). S’en sont suivies de longues minutes de possession des joueurs de Jürgen Klopp, mais Robertson (14e), Firmino (17e, 35e), Salah (22e) et Shaqiri (25e) ont tous manqué de réussite.
De l’autre côté, Manchester United, sevré de ballon la majorité du temps (32% de possession), n’a eu qu’une seule occasion de la première période : une superbe frappe de Bruno Fernandes sur coup franc direct, passée à quelques centimètres de la lucarne d’Alisson, à la demi-heure de jeu.

Alisson sauve les meubles

Au retour des vestiaires, si les champions d’Angleterre en titre ont essayé de prendre l’avantage, leur réussite n’était toujours pas au rendez-vous. Alexander-Arnold n’a pas mis assez de puissance dans son tir (55e) et Roberto Firmino a buté sur Maguire, toujours bien placé (60e).
Devant le manque d’efficacité de son adversaire, Manchester United s’est enfin mis à attaquer. Mais c’était sans compter un très bon Alisson, auteur de trois parades quasiment coup sur coup. D’abord face à une frappe trop molle de Bruno Fernandes pour se chauffer les gants (65e), avant deux arrêts réflexes sur une tête de Paul Pogba (72e) et une frappe à bout portant de ce même Bruno Fernandes (75e).
Incapables de prendre l’ascendant, les deux rivaux ont été contraints d’abdiquer. Et si l’on devait choisir un gagnant, ce serait évidemment Manchester United, qui, en plus de forcer Liverpool à enchaîner un quatrième match sans victoire, reste en tête de Premier League avec 37 points. Mais Leicester (35 pts), Liverpool (34 pts), Tottenham (33 pts) et Manchester City (32 pts) sont encore loin d'avoir dit leur dernier mot.
League Cup
United déjà à la trappe, Chelsea, Tottenham et Arsenal passent
22/09/2021 À 21:04
Premier League
MU s'impose à West Ham après un final de folie, Ronaldo frappe encore
19/09/2021 À 15:01