Deux jours après l’éviction de José Mourinho, les Spurs ont bien rebondi. Au terme d’un match renversant, où ils ont été d’abord apathiques avant de livrer une seconde période de meilleure qualité, les coéquipiers de Gareth Bale, buteur avec Heung-Min Son, ont disposé de Southampton sur leur pelouse (2-1). Une victoire qui permet aux Londoniens de revenir, avec un match de plus, à deux longueurs du quatrième, Chelsea.
Loin de la tourmente dans laquelle leur club s’est embarqué avec la Super Ligue, les joueurs de Tottenham ont répondu présent sur le terrain pour croire encore à leur chance de participer à la Ligue des champions la saison prochaine. Dans une ambiance délétère, et avec un coach jeune (29 ans) et novice à leur tête 48 heures seulement après l’annonce du départ du "Special One", José Mourinho, les Londoniens n’abordaient pas ce match dans les meilleures circonstances.
Premier League
Les stats passent après : Kane, buteur d'un autre type
IL Y A UN JOUR

Les Spurs se sont rebellés après la pause

C’est donc très logiquement qu’ils ont souffert. Dans le 4-3-3 voulu par Ryan Mason, privé d’Harry Kane, Tottenham a d’abord manqué d’allant et de percussion pour déstabiliser une équipe bien plus virevoltante qu’en demi-finale de la FA Cup ce week-end. Hugo Lloris a dû sauver les siens d’entrée d’une sublime double parade (2e), avant de s’interposer devant Walker-Peters (13e). Il n’a rien pu sur la tête de Danny Ings, sur corner, qui a récompensé la bonne première période des siens (0-1, 30e).
Mais alors qu’ils ont rapidement perdu sur blessure leur buteur au retour des vestiaires (57e), les Saints ont lâché leur emprise dans les duels, et sur le jeu, en attendant plus bas. De quoi relancer des Spurs menés par Bale, auteur de l’égalisation d’une frappe bien enroulée du gauche, suite au premier mouvement offensif probant des Londoniens, qui n’avaient pas cadré une seule fois en première période (1-1, 60e).
Son a pensé doubler la mise un quart d’heure plus tard, mais son but a finalement été refusé par le VAR suite à une position de hors-jeu de Lucas. Le Sud-Coréen ne s’est pas découragé, et Tottenham, à force de pousser, a fini par obtenir un penalty au bout du temps réglementaire, que le numéro 7 a transformé (2-1, 90e). Une but important qui laisse les espoirs d’Europe de Tottenham intacts, et qui relance les Spurs à quatre jours de leur finale de Coupe de la Ligue face à Manchester City.
Premier League
Cas de Covid, blessures et CAN : le derby du nord de Londres reporté à son tour !
15/01/2022 À 14:42
The Emirates FA Cup
Fait exprès ou pas ? Le sublime coup franc de Winks avec Tottenham
09/01/2022 À 16:16