Thomas Tuchel tient sa première victoire avec Chelsea. Face à une équipe de Burnley inoffensive, les Blues se sont tranquillement imposés grâce aux buts de César Azpilicueta (40e) et Marcos Alonso (84e). Grâce à ce succès, ils remontent à la septième place provisoire à quatre points de Liverpool (4e, un match en moins). Le technicien allemand peut maintenant commencer à travailler pour améliorer une équipe encore chancelante.
Au coup d'envoi, Tuchel avait fait le pari de changer son animation offensive, déficiente face à Wolverhampton mercredi (0-0). Exit Havertz, Ziyech et Giroud, ce sont Mount, Abraham et Werner qui accompagnaient Hudson-Odoi en attaque. Ce choix n'a pas complètement porté ses fruits. Abraham, remplacé dès la pause par Pulisic, a été transparent, alors que Timo Werner, en manque cruel de confiance, a multiplié les frappes ratées (14e, 29e, 37e).
Premier League
Chelsea découpe Tottenham et prend les commandes
19/09/2021 À 17:25

Chelsea jamais été en danger, Thiago Silva énorme

Heureusement pour les Blues, ils ont pu compter sur un duo Mason Mount - Hudson-Odoi en grande forme. Le premier n'a eu de cesse de déstabiliser le bloc de Burnley en accélérant entre les lignes grâce à une grande justesse technique, tandis que le deuxième a fait subir un calvaire à Pieters sur le côté droit. C'est d'ailleurs sur une action lancée par Mount que Hudson-Odoi a décalé Azpilicueta pour le 1 - 0 (40e).
Derrière, Chelsea n'a quasiment jamais été en danger. Il a ainsi fallu attendre la dernière minute du match pour voir la première frappe de Burnley sur une tête non cadrée de Tarkowski. La faute au manque de créativité de Clarets qui ont complètement plongé après la pause, mais aussi à une performance XXL de Thiago Silva. L'ancien Parisien a anticipé toutes les trajectoires, se montrant également précieux au moment de relancer le ballon.

Chelsea reste en course pour l'Europe

Après une première mi-temps disputée dans les duels, le match a tourné à l'attaque défense en deuxième période, permettant à Tuchel d'entrevoir le travail à accomplir pour affiner les automatismes des Blues. Face à une défense regroupée, les attaquants n'ont pas été assez incisifs pour doubler la mise malgré 71% de possession et 18 tirs dont 7 cadrés.
Comme un symbole, après le poteau de Hudson-Odoi (58e) et la reprise de Pulisic juste à côté (71e), les Blues ont dû s'en remettre à leur autre latéral, Marcos Alonso, pour assurer le résultat d'un somptueux enchaînement dans la surface (84e, 2 -0). En remontant provisoirement à la septième place, Chelsea reste en course pour l'Europe, et s'achète surtout du temps pour assembler les pièces de son puzzle.
Ligue des champions
Heureusement pour Chelsea, il y avait Lukaku
14/09/2021 À 20:51
Ligue des champions
"Garder l'envie pour avoir toujours plus" : Quatre mois après, Chelsea remet déjà son titre en jeu
13/09/2021 À 17:03