West Ham a confirmé son statut de prétendant à l’Europe en s’imposant face à Tottenham, ce dimanche (2-1). Les Hammers ont été mis sur orbite en début de match par Antonio (6e) puis par Lingard au retour des vestiaires (47e). Tottenham a ensuite réagi par Lucas (64e) mais n’est pas parvenu à égaliser. Avec ce revers, les Spurs se compliquent la tâche dans la course à la Ligue des Champions et enchaînent une cinquième défaite en six matches. Tout le contraire de West Ham, qui grimpe dans le top 4.
20 tirs à 4, 2 poteaux et 72% de possession : oui, Tottenham a dominé cette rencontre de la 25e journée sur le terrain de West Ham. Mais les Spurs ont été plombés par des entames de mi-temps catastrophiques, encaissant les deux buts en sortie de vestiaires. Avec à chaque fois, une défense trop passive. Antonio s’y est pris à deux fois pour tromper Lloris, alors que Lingard a bénéficié d’un contre favorable pour devancer Sanchez et marquer d’une belle frappe du gauche.
Ligue Europa Conférence
Rennes à deux doigts de l'exploit...
HIER À 18:40

Mourinho, ce dimanche

Crédit: Getty Images

L'entrée de Bale a fait du bien aux Spurs

La production offensive des Spurs n’a pas non plus été à la hauteur en première mi-temps. Hormis sur quelques frappes de Kane, Tottenham n’a pas trouvé la clé pour tromper l’excellent Fabianski. Résultat, deux changements à la pause, dont l’entrée d’un Gareth Bale très affuté. Le Gallois a apporté sa justesse technique et sa créativité à une équipe qui en manquait cruellement. C’est lui qui a frappé le corner repris victorieusement par Lucas, remettant son équipe dans le coup. C’est aussi lui qui a trouvé la barre sur une belle volée du gauche en dehors de la surface. Revigorés par cette réduction de l'écart, les Spurs ont cru égaliser. Mais le gardien de West Ham a été sauvé par son montant lorsque Son a contré un dégagement de Coufal, dans le temps additionnel.
Malgré le sursaut d’orgueil en seconde période, les hommes de Mourinho concèdent une nouvelle défaite qui les éloigne un peu plus de la Ligue des Champions. Avec un match en moins, ils pointent désormais à neuf longueur du dernier strapontin qualificatif pour la C1. Une position fièrement occupée par West Ham, qui a résisté aux assauts adverses. Les Hammers ont géré leur avantage précocement acquis, avant de subir en seconde mi-temps. Une solidité défensive, un bloc bas mais très compact et un brin de réussite ont permit aux hommes de David Moyes de conserver leur avantage. Invaincu lors de ses 4 derniers matches, West Ham confirme qu’il peut jouer les trouble-fêtes cette année. Une forme à confirmer lors des prochains rendez-vous, qui l’opposeront à Manchester City, Leeds, Manchester United puis Arsenal.

Lucas Moura (Tottenham), à la lutte avec Declan Rice (West Ham), sous le regard d'Harry Kane

Crédit: Getty Images

Ligue Europa Conférence
Laborde, le "mort de faim" qui doit inspirer Rennes
HIER À 22:11
Ligue Europa Conférence
"Montrer un autre visage" : Face à la montagne Tottenham, Génésio tient à sa "revanche"
15/09/2021 À 17:58