Un match fou et un mal de crâne pour les Mancuniens. MU a concédé sa première défaite de la saison en Premier League après être passés à côté de son sujet. Les joueurs d'Ole Gunnar Solskjaer se sont inclinés sur le fil devant Aston Villa, samedi à Old Trafford, dans le cadre de la 6e journée (0-1). Trop imprécis en attaque et friables, ils ont craqué en fin de match sur une tête de Kortney Hause (88e). Bruno Fernandes a totalement loupé un penalty dans le temps additionnel et illustré la prestation ratée des Mancuniens qui restent tout de même dans le wagon de tête avec 13 points. Aston Villa grimpe à la 7e place avec 10 unités.
Avec le même onze de départ que lors de la précédente journée de championnat, les Reds Devils ont d'abord cherché à prendre les choses en mains en lançant des attaques rapides sur les côtés tout en gardant une défense positionnée relativement bas. Bruno Fernandes a pu tenter sa chance, mais a raté le cadre (2e et 5e) tout comme son compatriote Cristiano Ronaldo (11e). Passé le premier quart d'heure, Aston Villa s'est fait plus entreprenant. John McGinn, lancé à droite de la surface mancunienne, a trouvé Matt Targett qui a loupé le cadre seul au second poteau (16e).
Premier League
Conte, Zidane… Pochettino : qui pour succéder à Solskjaer (et pourquoi c'est compliqué) ?
IL Y A 13 HEURES

Des Red Devils trop imprécis

Percutants mais maladroits à l'image d'un Mason Greenwood trop individualiste, les Mancuniens ont enchaîné les tentatives non cadrées ou contrées durant la première période. Harry Maguire, lui, a visé comme il fallait sur une tête croisée suite à un long coup franc, mais le gardien des Villans s'est joliment détendu (43e). En revanche, le capitaine mancunien avait aussi donné du travail à son portier David De Gea sur une mauvaise passe en retrait (22e) alors que Luke Shaw, blessé, avait tardé à céder sa place (34e).
A la pause, Manchester United n'avait cadré que 2 de ses 15 tentatives et cela ne s'est pas arrangé à la reprise. Les joueurs de Solskjaer ont entamé le second acte très mollement et leur capitaine Maguire a imité Shaw en restant de longues minutes sur la pelouse malgré un problème au mollet gauche. Il aurait dû être averti pour un accrochage sur John McGinn (63e) mais aussi pu obtenir un penalty dans la minute suivant pour une faute d'Ezri Konsa.

Hommage à Giggs, insulte à Beckham : que chante Old Trafford pour Cristiano Ronaldo ?

Fernandes a loupé le coche

Au milieu de cette confusion, Victor Lindelöf a fini par entrer en jeu (67e). Raphaël Varane, lui, a été déposé par Ollie Watkins qui a ensuite obligé De Gea à s'employer (69e). Les deux équipes présentaient des blocs étirés et ont continué de se répondre par des attaques rapides mais souvent mal construites. Lancé pour les dix dernières minutes, Edinson Cavani a été battu sur un corner défensif par Hause qui a placé sa tête décroisée sous la barre mancunienne pour enfin débloquer la situation (0-1, 88e).
Cavani a pourtant pris sa revanche sur le buteur en le poussant à freiner le ballon de la main dans sa surface dans le temps additionnel. Sauf que Bruno Fernandes a envoyé son penalty dans les tribunes (90e+3). Aston Villa n'avait remporté qu'un seul de ses 45 précédents matches de championnat contre Manchester United, c'était en décembre 2009. Près de douze ans plus tard, revoilà les Villans de Dean Smith vainqueurs à Old Trafford sur le même score. De quoi faire douter les Mancuniens qui enchaînent une troisième défaite en quatre matches après un revers chez les Young Boys en Ligue des champions (2-1) et une élimination de la League Cup contre West Ham (0-1).
Premier League
Solskjaer peut-il encore rester après un tel fiasco ? "Il ne sera jamais Klopp, Guardiola ou Tuchel"
IL Y A UN JOUR
Premier League
"On a touché le fond" : Malgré la débâcle, Solskjaer refuse d'abandonner son poste
HIER À 19:44