Il était attendu, et il a répondu présent : Erling Haaland, recruté cet été par Manchester City en provenance du Borussia Dortmund a permis aux Citizens, champions en titre, de remporter leur premier match de la saison de Premier League face à West Ham, en marquant un doublé pour ses débuts (0-2).
Les joueurs de Pep Guardiola ont amplement dominé la formation londonienne de David Moyes, en privant les Hammers du ballon (76% de possession). West Ham avait pourtant entamé la rencontre avec hargne, mais couvert de malchance, manquant le cadre de la cage d’Ederson lors des premiers instants de la partie.
Premier League
"Je ne suis pas son père" : Guardiola a témoigné au procès de Mendy
14/11/2022 À 19:09

Aréola s'est raté...

Titulaire pour ses premiers pas en championnat anglais, le cyborg norvégien a donc fait étal de tout son savoir offensif. Le nouveau n°9 de Manchester City a obtenu lui-même son penalty peu après la demi-heure de jeu, en forçant Alphonse Aréola (entré quelques minutes plus tôt à la place de Lucasz Fabianski, blessé) à sortir dans ses jambes. L’avant-centre a alors glissé une frappe imparable à ras-de-terre, au pied du montant gauche du portier français, lançant ainsi les Skyblues après 36 minutes de jeu.
Son second but, inscrit à la 65ème minute, est l’illustration parfaite de ses compétences : lancé par Kevin De Bruyne dans l’axe, Haaland est venu mystifier de nouveau Aréola d’une frappe millimétrée. Sorti dans la foulée par le tacticien espagnol, le nouveau disciple phare de Pep Guardiola a réalisé un match plein.

Un réveil timide et trop tardif pour West Ham

SI le score et les statistiques de la rencontre ne laissent pas présager un match intéressant de la part des Hammers, le déroulé de la partie indique pourtant le contraire. Manchester City était évidemment au-dessus de l’équipe de la capitale, mais les Irons ont su montrer quelques atouts précieux pour la suite de la saison.
A commencer par sa principale recrue, l’Italien Gianluca Scamacca, arrivé en provenance de Sassuolo cet été pour la somme de 36 millions d’euros, dont l’entrée à la 57ème minute (ainsi que celle de Saïd Benrahma, très en jambes) a requinqué les joueurs de David Moyes, et a su insuffler un vent de révolte au London Stadium.
Ensuite, la performance du nouveau capitaine de la formation londonienne, Declan Rice, ayant hérité du brassard depuis la retraite de Mark Noble. L’international anglais a quadrillé le milieu de West Ham presque seul, tentant tant bien que mal de ralentir les offensives des Citizens, preuve en est de ses sept duels remportés en 90 minutes.
Enfin, le dernier atout des Hammers réside en ses recrues qui n’ont pas pu jouer ce dimanche. Maxwell Cornet et Nayef Aguerd, arrivés respectivement de Burnley et de Rennes apporteront, pour l’Ivoirien, une percussion nécessaire sur les ailes de l’attaque, et pour le Marocain, une stabilité défensive primordiale. Prochain rendez-vous pour West Ham : sur la pelouse du promu Nottingham Forest le 14 août. Quant à Manchester City, ils recevront un autre promu, Bournemouth, le 13 août, date à entourer pour observer les exploits de l’inarrêtable norvégien.
Premier League
52 buts depuis la saison dernière : Mitrović, l'atypique gâchette
04/11/2022 À 23:02
Premier League
Quand Haaland fait vivre un calvaire à... un office de tourisme suédois
02/11/2022 À 16:48