C'est la deuxième fois en quelques semaines. Mais David Trezeguet y tient. Le joueur de la Juventus Turin espère encore jouer les utilités en équipe de France et le clame haut et fort : il est prêt à revenir disputer les barrages pour le Mondial 2010 avec les Bleus. L'attaquant aux 71 sélections et 34 buts l'a expliqué dans les colonnes de l'Equipe : "Je n'ai pas fait une croix sur l'équipe de France. Je suis toujours disponible dans cette période difficile. Pour se qualifier, l'entraîneur doit mettre toutes les armes de son côté. Si Domenech pense que je peux être utile, je suis prêt à jouer les barrages. Je sens que je peux apporter un plus."
L'appel du pied de Trezeguet arrive un peu plus de quinze mois après qu'il eut annoncé sa retraite internationale. Déçu de ne pas avoir été retenu pour le Championnat d'Europe 2008, le buteur décisif de la finale de l'Euro 2000 avait lancé : "L'Euro raté et la confirmation du sélectionneur me conduisent à prendre cette décision irrévocable,expliquait-il à l'époque. Je vois le football différemment de la façon dont on le voit en France. L'Euro a été très négatif mais ce qui m'a le plus dérangé, c'est la confirmation de Raymond Domenech. A ce moment, des décisions plus politiques que footballistiques ont été prises et on n'a pas respecté l'avis de l'opinion publique qui m'était favorable."
Qualification 2010 Europe
Gignac : "J'y crois dur comme fer"
12/10/2009 À 13:53
La France a-t-elle besoin de lui ?
Aujourd'hui, l'équipe de France a-t-elle besoin de Trezeguet ? Pas certain. Même si le joueur de la Juventus Turin revient bien et a réussi un début de saison convaincant, l'attaquant n'est plus une priorité aux yeux de Domenech. Même si elle peine depuis deux ans, la sélection a quelques pointes qui passent devant l'ancien Monégasque, notamment Gignac, auteur d'un doublé samedi, Benzema, Anelka ou Henry, qui peut aussi, en cas de besoin, revenir dans l'axe. De surcroit, le style Trezeguet peut-il coller à l'équipe de France actuelle plus que les dernières fois où on l'a vu sous le maillot tricolore ? Difficile à imaginer. Mais il veut croire le contraire : "Le système ne collait pas à mes qualités. J'ai donc laissé ma place à quelqu'un de plus adapté." Pas certain néanmoins qu'il se sente plus à l'aise aujourd'hui.
Qualification 2010 Europe
Lloris ronge son frein
12/10/2009 À 13:18
Qualification 2010 Europe
Les Bleus ne s'en font pas
11/10/2009 À 07:27